martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à certaines nuisances subies par les riverains cet été, la centrale de chauffage à bois de Tercier fonctionne sur le gaz depuis plusieurs semaines.

Profitant du permis de construire délivré pour l’installation d’une deuxième chaudière, notre autorité en a profité pour exiger une mise à niveau des normes incendie et celles relatives au bruit.

Si certaines mesures sont encore en voie d’installation, la Municipalité, soucieuse de la santé de ses citoyens n'autorisera le démarrage de ces deux installations de chauffage à bois qu'une fois l’entier des points réalisés selon le concept établi par les bureaux spécialisés.

Dominique Martin
Municipal
29.09.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à un recours d’un citoyen auprès de la CDAP (cour de droit administratif et public) contestant cette pratique, cette instance a rendu un arrêt le 10 juillet dernier  en rejetant les différents points contestés et confirme dès lors la décision de la commission communale de recours en matière de taxes et d’impôts. 

Depuis lors et dans les délais impartis, un recours a été déposé auprès du Tribunal fédéral.

Dominique Martin
Municipal
29.09.2015
degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite au postulat déposé au Conseil communal de St-Légier-La Chiésaz par M. Michel Mamin, les Municipalités de Blonay et St-Légier-La Chiésaz ont travaillé avec des mandataires "Agenda 21 de la Commune de Vevey" et "Univerts, conseil en développement durable".

Les mandataires ont établi un rapport de synthèse, présentant un diagnostic, des objectifs et des recommandations pour une stratégie de développement durable. Ce rapport relate également les propositions des ateliers auxquels la population était invitée à participer.

Un aperçu des travaux a été publié le COMM une info du 1er décembre et l'intégralité du rapport de synthèse ainsi que les prises de position des Municipalités est désormais disponible sur le site Internet www.blonay.ch/agenda21.

 

 

 

 

Bernard Degex
Syndic
08.12.2015

 

 

schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,
Soucieuse de la question des économies d'énergie dans notre parc immobilier et dans l'esprits des demandes de la Commission de gestion, la Municipalité a décidé de lancer une démarche en trois phases.
  1. Sur la base des documents pouvant être mis à disposition, la situation énergétique sera étudiée afin de définir les bâtiments devant être traités en priorité. Dans le cadre de la labellisation "Cité de l'énergie", le Service des bâtiments est actuellement en train de mettre en place une comptabilité énergétique avec un outil dénommé "Enercoach".
  2. Un audit sera réalisé sur les bâtiments et équipement en vue de réduire la consommation énergétique et de permettre à la Commune de Blonay de mettre en place sa stratégie énergétique à long terme.
  3. A la suite des audits débutera la 3e phase de mise en œuvre des actions jugées intéressantes et économiquement rentables.
Christophe Schneiter
Municipal
08.12.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Comme annoncé à la Commisison de gestion, la Municipalité a demandé à son fournisseur d'énergie de mettre l'approvisionnement de ses plus gros bâtiments communaux sur le marché libre. 

Après une réponse positive pour les groupes de bâtiments de Bahyse et celui de Cojonnex, un appel d'offres public a été lancé en collaboration avec le bureau Betelec.
Pour satisfaire aux exigences de ce type de marché, les entités retenues doivent être équipées de compteurs dits de télérelève permettant un contrôle des courbes de charges de notre consommation.

Par la même occasion, il était opportun de changer le tableau électrique de Bahyse, datant de 1977, situé au GUPB et pourvu de 5 compteurs au lieu de 2 nécessaires.
Si le coût total de ces transformations, non budgétisées et planifiées pour le début 2016, se montera à hauteur de CHF 37'000.--, l'économie annuelle de nos frais de fonctionnement se montera à CHF 26'500.-- répartis à raison de  24'500.— pour la fourniture de l'électricité et  1500.-  pour les compteurs ceci sur base de la consommation 2015.

La Municipalité a paraphé dans sa séance d'hier un contrat d'approvisionnement valable pour les 5 prochaines années.

Dominique Martin
Municipal
08.12.2015
schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Reconstruction du chalet d’alpage de La Neuve

La Municipalité tient à vous informer de la situation du dossier de la reconstruction du chalet d'alpage de La Neuve. Une nouvelle version du projet d'architecture a été transmise au Service du développement territorial (SDT) pour examen préalable.

A ce stade, nous sommes prêts à soumettre le dossier à l'enquête publique, vraisemblablement en février 2016, en tenant compte des dernières remarques qui pourraient être émises par le SDT.

Un préavis sera prochainement soumis à votre Conseil et, en cas d'acceptation, les travaux de reconstruction pourraient démarrer au printemps prochain.

La Municipalité a fait appel à des experts dans ce type de construction (ingénieur agronome, consultants spécialisés dans le domaine de la fabrication de fromage, des caves d'affinage, des salles de traite, des porcheries et du matériel d'exploitation spéficique pour les chalets d'alpage).

Ce projet est axé sur la fabrication du fromage. Un magasin de vente et de promotion accueillera les visiteurs et un cheminement est prévu pour promouvoir les différentes activités d'un chalet d'alpage.

Nous travaillons acuellement afin d'obtenir un droit de production de Gruyère d'alpage ainsi qu'un quota attribué au chalet de La Neuve sous la forme d'un numéro d'agrément. Il est à préciser que la situation actuelle de notre locataire fonctionnant sur un système de coopérative ne doit droit à aucun droit sur le label Gruyère d'alpage. Les nouvelles directives cantonales et l'interprofession du Gruyère ne permettront plus d'accorder des droits de fabrication à ce type de société.

Christophe Schneiter
Municipal
08.12.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Préavis municipal n° 12/12, relatif à l’assainissement du Chemin des Vignerons

Ce préavis a été bouclé pour un montant de CHF 672'327.15. Votre conseil l’ayant adopté pour un montant de CHF 775'000.—il y a donc une économie de CHF 102'672.85 pour notre commune.

Dominique Martin
Municipal
03.03.2015
winkler_christine Communication au Conseil communal
 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Lors de la séance du Conseil communal du 9 décembre 2015, M. Patrick Golaz a interpellé la Municipalité sur la prestation Flexicard offerte à la population.

Il a relevé que dans notre commune, le prix de vente (CHF 45.-) est supérieur à d'autres communes (Bulle, Vevey, Villeneuve, Corsier-sur-Vevey) et que le nombre de cartes mises à disposition n'était peut être pas suffisant.

Il semble utile à la Municipalité d'expliquer le système des cartes journalières Flexicard des entreprises suisses de transport. Un abonnement Flexicard est composé de 365 cartes datées, soit une carte par jour.  La Commune de Blonay vend deux cartes  par jours et leur prix de vente unitaire est de CHF 45.00-. Il en est de même pour la Commune de St-Légier-La Chiésaz (2 cartes par jour au prix de CHF 45.00). Les habitants de nos deux villages peuvent s'adresser à l'une ou l'autre de nos administrations qui mettent donc 4 cartes journalière à disposition. En ce qui concerne la Commune de Blonay, nous vendons, en moyenne, 300 cartes par année et la recette couvre les frais d'achat auprès des entreprises suisses de transport. Le prix d’achat d’un abonnement (365 cartes journalières) a passablement augmenté durant ces dernières années, passant de CHF 11'300.- en 2011 à CHF 13'300.- en 2015.

Aussi, en réponse à l'interpellation de M. Golaz, la Municipalité répond qu'elle calcule son prix de vente au plus juste de manière à couvrir ses coûts pour cette prestation qui permet aux usagers de faire des économies importantes pour des trajets au-delà d'Yverdon-les-Bains, Fribourg, Martigny ou Rolle dont le prix d'un billet aller-retour entier est supérieur à CHF 45.00.

Christine Winkler
Municipale
03.03.2015
schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

A ce jour nous avons reçu toutes les soumissions.

A ce stade, le budget est nettement trop élevé et le prix au mètre cube de construction ne correspond pas aux limites acceptables pour un chalet d'alpage.

Nous vous informons que la Municipalité  est en train d'étudier les différentes options quant à la suite de ce projet. Une communication écrite sera prochainement adressée au Conseil communal.

Christophe Schneiter
Municipal
03.03.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Préavis municipal n° 19/12, relatif à l’aménagement d’un trottoir à la route des Pléiades, étape III

Ce préavis a été bouclé pour un montant de CHF 1'032’446.60. Votre conseil l’ayant accepté, après amendement, pour un montant de CHF 1'075'000.--, il y a donc une économie de CHF 42'553.40 pour notre commune.

Dominique Martin
Municipal
03.03.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Préavis municipal n° 03/14, relatif à l’amélioration de la déchèterie de la Baye

Ce préavis a été bouclé pour un montant de CHF 173'323.35. Votre conseil l’ayant adopté pour un montant de CHF 131'500.-- il y a donc un dépassement de CHF 38’611.60.

Pour répondre aux exigences de l’officier de tir, l’entrée de la déchèterie a dû être avancée entraînant des travaux imprévus ainsi que la signature d’une nouvelle servitude de passage sur la parcelle 1756 en faveur de la commune. Ces deux surcoûts représentent un montant de CHF 36'164.80. Un préavis d’apurement sera rédigé à cet effet.

Dominique Martin
Municipal
03.03.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Préavis municipal n° 11/12, relatif à l’aménagement de l’espace public de la Route du Village et de la Rue de la Gare

Ce préavis a été bouclé pour un montant total de CHF 82'732.95. Votre conseil l’ayant accepté, après amendement, pour un montant de CHF 95’110.--, il y a donc une économie de CHF 12'377.-- pour notre commune.

Dominique Martin
Municipal
03.03.2015
degex_bernard Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

Le Conseil de Fondation a donnée son aval, sur proposition du Comité de direction, pour l’engagement de Mme Véronica Stucky comme directrice de la Fondation intercommunale. Cette dernière remplace Mme Pomès qui nous a quitté fin décembre. Elle a débuté son travail à 20% au 1er mars, avant de prendre son taux maximum prévu de 60% dès le 1er avril.

Bernard Degex
Syndic
03.03.15

 

 

martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Afin de diminuer le nombre de manœuvres d’automobilistes devant la gare, la Municipalité a autorisé, pour une période d’essai, la circulation sur la Rue de la Gare dans le sens descendant, l’autre sens restant interdit aux véhicules privés. Après ce laps de temps, la Municipalité souhaite transformer la Place de la Gare en zone de rencontre ceci conformément au PPA des Oches.

Dominique Martin
Municipal
03.03.2015
degex_bernard Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

Comme vous le savez, les communes de Blonay et de St-Légier-La Chiésaz, au travers d’une Fondation représentent l'un des 29 réseaux d’accueil des enfants du Canton de Vaud.

Cela sous-entend que les structures qui sont reconnues par notre réseau et reçoivent des subventions par la FAJE (Fondation cantonale) peuvent profiter aux habitants de nos deux communes.

Il est donc important que vous soyez au courant que le Conseil communal de St-Légier-La Chiésaz, lors de sa séance du 16 février dernier a accepté un préavis concernant le projet de démolition d'un bâtiment et de construction d'une crèche-garde de 44 places. Les deux commissions unanimes avaient recommandé d'accepter ce préavis.

Deux amendements ont été acceptés, à savoir un premier de la Municipalité pour passer la capacité de la crèche de 44 à 56 places et un deuxième qui complétait un autre de la Municipalité pour une diminution du crédit de CHF 275'000.-.

Au final, c’est donc un crédit de CHF 3'096'000.- pour 56 places qui a été accepté à une large majorité moins 2 avis contraires.

Avec l’acceptation des travaux de notre crèche blonaysanne de 22 places, notre réseau comptera donc 78 places dès la rentrée 2016.

Je profite de ces informations pour en donner une autre. Même si les médias persistent à être alarmistes en déclarant que nous sommes le plus mauvais réseau du canton en terme de taux de couverture, il est bon de rappeler que, depuis 2013 déjà, notre réseau se situe à la 20ème position sur 29 réseaux pour le taux de couverture de l’accueil préscolaire, mais à la 3ème position sur 29 réseaux concernant l’accueil parascolaire. Nous ne sommes donc de loin pas toujours les derniers de classe comme certains voudraient continuer à le faire croire.

La création de 5 places supplémentaires à Blonay en 2015 et de 34 places supplémentaires à St-Légier en 2016 ne manqueront pas de nous faire encore grimper dans le classement pour l’accueil préscolaire.

Bernard Degex
Syndic
03.03.15

 

 

winkler_christine Communication au Conseil communal
 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Dans le plan des investissements, un montant a été prévu en 2016 pour des travaux sur l’aval du chemin (changement de la conduite d’eau et éclairage public notamment). Or nous posons actuellement un enrobé phono-absorbant sur la route de Vevey.

Dans le but de ne pas devoir abimer l’enrobé une année après sa pose, la Municipalité a décidé de remplacer la conduite d’eau traversant la route de Vevey cette année encore et de mettre les frais relatifs sur le compte en attente afin qu’ils soient compris dans le préavis. Le devis pour ces travaux est de CHF 41'530.00 HT.

Christine Winkler
Municipale
30.06.2015
schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Lors des travaux de déblaiement des dernières intempéries, nous avons constaté le mauvais état du pont en bois du chemin du Bois Dévin. Le bas du chemin du Pré des Planches étant fermé jusqu’à cet automne, pour cause de travaux de réfection, le seul accès possible est depuis le chemin du Bois Dévin. Aussi, le pont est beaucoup utilisé par les habitants du chemin du Pré des Planches et par le chantier de rénovation dudit chemin. Nous avons immédiatement étayé ledit pont pour éviter tout risque.

La Municipalisé a décidé de créer un pont provisoire avec des poutrelles métalliques et des plaques de route pour sécuriser l’accès. Les travaux auront lieu les 15 et 16 juillet et nécessiteront la fermeture de la route. Un accès provisoire pour les propriétaires et les secours est prévu par le chemin du Pré des Planches. Le montant des travaux est estimé à CHF  48'276.50 TTC.

.

Christophe Schneiter
Municipal
30.06.2015
winkler_christine Communication au Conseil communal
 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Le préavis a été bouclé avec un solde en notre faveur de CHF 9'726.40 TTC. A ce propos, nous venons de recevoir l’information du Canton comme quoi le nouvel enrobé serait posé la nuit du 21 au 22 juillet si le temps le permet.

Christine Winkler
Municipale
30.06.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Il s’agit d’une réponse à la question du conseiller M. Jean-Pierre Launaz souhaitant obtenir  des explications quant aux économies réalisées sur différents préavis.

Pour le préavis 12/12, assainissement du Ch des Vignerons, l’économie de CHF 102'672.—a été  réalisée pour plus de 50% par une subvention de l’ECA et par la récupération de la TVA sur les postes de l’eau potable, des eaux usées et des eaux claires. Le solde de cette diminution est imputable à l’installation de l’éclairage et celle de l’eau potable où des variantes avantageuses ont été choisies à l’occasion du déroulement des travaux.

Je terminerai par une information sur l’économie de CHF 42'553 réalisée lors de l’aménagement du trottoir à la Rte des Pléiades, étape III, préavis 19/12.
Le 50% de cette diminution provient de la récupération de la TVA et de la subvention ECA, le solde provenant de travaux non-réalisés lors d’aménagements des parcelles privées touchées par les travaux communaux.

Dominique Martin
Municipal
30.06.2015
schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à une fuite survenue sur la conduite d’eau, le 14 juin dernier, nous avons constaté l’état vétuste de la canalisation. Une réparation provisoire a été exécutée.

La Municipalité a décidé de changer totalement la conduite, jusqu'à la route de Saint-Légier, pour un montant de CHF  25'600.- comprenant le génie civil et la nouvelle conduite.

Christophe Schneiter
Municipal
30.06.2015
martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Elle est liée à la réfection de la rte de l’Alliaz suite à un glissement de terrain, préavis 23/14, accordé après amendement par votre conseil pour un montant de CHF 510'700.—TTC.  Celui-ci a été bouclé pour un montant de CHF 324'850.-- TTC, d’où une économie de CHF 185'850.—TTC.

Les 2/3 de cette importante différence s’expliquent par une estimation particulièrement surévaluée des m3 nécessaires à la réalisation des caissons en bois.  Le dernier tiers de cette diminution concerne des travaux effectué par le biais du service des Eaux des Pléiades, des frais de techniciens et géomètres non nécessaires et finalement d’un abattement proposé  par le bureau d’ingénieur.

Le caractère d’urgence et une première expérience dans la réalisation de caissons en bois expliquent cet écart important.

Dominique Martin
Municipal
30.06.2015
Back to top