Préavis municipal 02/02


AU CONSEIL COMMUNAL DE BLONAY

Préavis municipal nº 02/02, Demande de crédit de fr. 298'000.-- pour renforcer le réseau de distribution de l'eau du Signal, étendre le réseau de distribution du Crépon aux lieux-dits "En Tusinge", "Au Brésil", "En Flon", "En Champ-Jaccoud" et installer un pompage de secours entre l



AU CONSEIL COMMUNAL DE BLONAY

Préavis municipal nº 02/02, relatif à une demande de crédit de fr. 298'000.-- pour renforcer le réseau de distribution d'eau du Signal, étendre le réseau de distribution du Crépon aux lieux-dits "En Tusinge", "Au Brésil", "En Flon", "En Champ Jaccoud" et installer un pompage de secours entre les réseaux du Signal et du Crépon.


Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

1. PROBLEMATIQUE
L'étude du Plan directeur de la distribution d'eau (PDDE) de la Commune de Blonay est terminée et le dossier final est actuellement soumis à l'approbation des services cantonaux concernés.
Cette étude a notamment permis de mettre en évidence diverses améliorations potentielles de deux zones de pression qui, outre quelques développements ponctuels de conduites, sont encore pratiquement organisées telles qu'elles ont été conçues au moment de leur mise en place. Ces deux zones sont celles qui sont actuellement alimentées par les réservoirs du Crépon et du Signal.
Les carences signalées par le PDDE sont de divers ordres :
· Les réserves alimentant les deux zones sont insuffisantes, tant au plan de la distribution qu'à celui de la défense incendie. Ce problème devra être résolu à l'avenir et ne fait pas l'objet du présent rapport.
· Le réseau du Crépon est isolé et tributaire des seules ressources de la galerie de captage du même nom. En cas de problème qualitatif ou d'étiage sévère, aucun palliatif immédiat ne permet de garantir la distribution de l'eau. Ce problème doit être résolu rapidement, les ressources disponibles ayant déjà été insuffisantes en 1999.
· Le réseau du Signal, ravitaillé par les sources qui ont dicté la cote d'implantation du réservoir à l'altitude de 767 mètres, ne dispose malheureusement pas d'une pression suffisante dans sa partie supérieure. C'est le cas aux lieux-dits "En Champ Jaccoud ", "Au Brésil" et "En Flon".
· Il sera même exclu, avec l'organisation actuelle du réseau, de ravitailler la partie supérieure de la parcelle 1687 au lieu-dit "En Flon". Or cette dernière a récemment fait l'objet de l'octroi de permis de construire pour plusieurs bâtiments.
· La conduite principale issue du réservoir du Signal est insuffisante et génère, compte tenu de l'extension de la zone d'alimentation, des pertes de charge excessives. Son diamètre doit être augmenté pour permettre le passage plus aisé de débits supplémentaires.

2. PROPOSITIONS DU PDDE
Après l'analyse des diverses possibilités applicables, le PDDE propose la solution suivante :
· Relier les réseaux du Signal et du Crépon pour permettre le transit de débits d'appoint en cas de carences qualitatives ou quantitatives des ressources du Crépon. Une installation de pompage est nécessaire pour compenser la différence d'altitude des deux zones. Ce dispositif autorise le refoulement d'eau provenant soit des sources du Signal, de celles de Chantemerle, ou encore des deux adductions lausannoises du Pont de Pierre et du Pays d'Enhaut.
· Profiter de cette liaison des deux réseaux pour transférer la partie supérieure du réseau du Signal sur celui du Crépon et disposer ainsi d'une pression supplémentaire (1,8 bar actuellement et 3,3 bar après la construction d'un nouveau réservoir au Crépon). 28 abonnés actuels bénéficieront ainsi d'une pression meilleure, alors que le secteur en construction "En Flon" pourra être ravitaillé sans problème.
· Renforcer l'axe principal issu du réservoir du Signal en abandonnant l'actuelle conduite en amiante-ciment DN 125 au profit d'une conduite de diamètre 200 mm.
Ces dispositions offrent, comparativement à d'autres solutions, le meilleur rapport "qualité - prix" possible, tout en s'intégrant parfaitement dans l'articulation future du réseau global de distribution.

3. RESEAU DU SIGNAL
Les travaux propres au réseau du Signal consistent à renforcer un premier tronçon de la conduite principale issue du réservoir. Le projet propose :
· L'abandon de la conduite en amiante-ciment actuelle sur un tronçon de 90 mètres et son remplacement par une nouvelle conduite en polyéthylène PE 100, pression nominale PN 10, Ø ext. 225 mm. Ce remplacement compensera pratiquement la suppression du bouclage amont du réseau qui sera transféré sur le réseau du Crépon.








4. POMPAGE SIGNAL-CREPON
Les quelque 600 habitants des réseaux du Crépon et du Pré des Planches doivent disposer d'un débit moyen de 200 l/min. Normalement les ressources de la galerie du Crépon couvrent ces besoins (env. 270 l/min en étiage sévère).
Afin de pallier toute mauvaise surprise, et notamment une mise hors service des sources pour des raisons sanitaires, le PDDE propose de disposer d'une installation de pompage de secours de 300 l/min pour ravitailler les deux réseaux.
Pour tirer le meilleur parti des installations existantes, autoriser le transfert d'une partie du réseau du Signal sur celui du Crépon et éviter tant que possible la prolifération des ouvrages spéciaux du réseau, l'implantation du pompage a été admise au réservoir du Signal, selon les dispositions techniques suivantes :
· Installation de 2 pompes immergées de 150 l/min chacune dans la cuve du réservoir du Signal.
· Equipement des organes d'exploitation tels que vannes, clapets et compteurs dans le local de service du réservoir du Signal.
· Utilisation des armoires de commande actuelles pour raccorder et alimenter électriquement les deux nouvelles pompes.

5. LIAISON DES RESEAUX
La conduite de liaison nécessaire entre le réservoir du Signal et le réseau du Crépon, dans le secteur de Tusinge, est de l'ordre de 1'050 mètres en ligne directe. Afin d'éviter la mise en place d'une conduite affectée au seul transport de l'eau de secours, et surtout de pouvoir augmenter les conditions de pression du secteur supérieur du réseau du Signal, le projet propose le dispositif suivant :
· Pose d'une conduite de 90 mètres à l'aval du réservoir du Signal, en polyéthylène PE 100, pression nominale PN 10, Ø ext. 125 mm. Cette conduite sera reliée directement sur l'axe supérieur actuel du réseau du Signal, en amiante-ciment DN 100, fonte DN 125 et PE Ø ext. 160. Long de quelque 1'100 mètres, cet axe existant sera affecté prioritairement à la distribution du réseau du Crépon étendu et au transport occasionnel de l'eau d'appoint ou de secours.
· Liaison du réseau du Crépon à celui du Signal entre les lieux-dits "En Tusinge" et "Le Brésil", longueur totale 210 mètres, exécution en polyéthylène PE 100, pression nominale PN 10, Ø ext. 180 mm.
· Double liaison "En Tusinge" sur les conduites PE Ø 200 et F Ø 120 mm du réseau du Crépon, équipement d'une chambre avec vannes et clapet anti-retour.
· Liaison au lieu-dit "Le Brésil" sur le réseau du Signal, avec trois vannes enterrées et ravitaillement du secteur "En Flon" par le réseau du Crépon.
· Séparation des réseaux du Crépon et du Signal au nœud de vannes "En Champ Jaccoud".
· Transfert de la prise du bâtiment de la parcelle 1691 afin d'assurer le renouvellement de l'eau dans la branche dorénavant en cul-de-sac du réseau du Signal.

6. COUT DES TRAVAUX
Le devis des travaux a été établi en trois volets distincts et se présente de la manière suivante :
6.1 Renforcement du réseau du Signal
Travaux comprenant :

Installations de chantier - Travaux de fouilles, évacuation des matériaux fr. 11'300.--
Conduites et pièces en polyéthylène Ø 200 mm - Pièces de liaison en fonte fr. 12'800.--
Travaux géométriques - Honoraires ingénieur, projet et direction fr. 4'300.--
Divers et imprévus, env. 10% fr. 2'600.--
DEVIS RESEAU DU SIGNAL : y.c. TVA fr. 31'000.--

6.2 Pompage Signal - Crépon
Travaux comprenant :

Percement et rhabillage - Installation pompes immergées 2 x 150 l/min - Appareillage acier inoxydable - Vannes et clapets - Compteur de mesure - Commande des pompes - Câblages tableaux et pompes fr. 31'300.--
Honoraires ingénieur, projet et direction Fr. 6'200.--
Divers et imprévus, env. 10% Fr. 3'500.--
DEVIS POMPAGE SIGNAL-CREPON : y.c. TVA fr. 41'000.--



6.3 Liaison des réseaux Signal - Crépon
Travaux comprenant :

Installations de chantier - Fouilles - Evacuation des matériaux - Réfections et enrobés bitumineux fr. 93'000.--
Chambre de vannes et clapet fr. 13'000.--
Pièces de raccordement en fonte - Conduites et pièces en polyéthylène y.c. toutes les armatures fr. 67'000.--
Travaux géométriques - Honoraires ingénieur, projet et direction + mise à jour sur SIT fr. 34'000.--
Divers et imprévus, env. 10% fr 19'000.--
DEVIS LIAISON DES RESEAUX : y.c. TVA fr. 226'000.--
MONTANT GENERAL DU DEVIS : fr. 298'000.--

Ces travaux figurent au budget des investissements 2002 pour un montant de fr. 250'000.--.
7. SUBVENTIONS
L'ECA versera une subvention pour l'ensemble des travaux, mais avec des taux différenciés, selon la catégorie des divers travaux :
· Taux de 20% sur les travaux de remplacement de l'axe principal du réseau du Signal.
· Taux de 10% sur les travaux propres aux installations de pompage entre Le Signal et Le Crépon.
· Taux de 25% sur les travaux d'extension du réseau de distribution et de défense incendie du Crépon.
Sur la base du devis estimatif, la subvention de l'ECA devrait être de l'ordre de fr. 60'000.--.
Ce montant n'est pas déduit du crédit sollicité en raison de son versement après le dépôt du compte des travaux, soit sur factures payées.
8. CONCLUSIONS
En conclusion de son préavis, convaincue que le renforcement, l'adaptation et la sécurisation des réseaux du Signal et du Crépon s'imposent, la Municipalité vous propose, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, de prendre les décisions suivantes :

L E C O N S E I L C O M M U N A L D E B L O N A Y
d é c i d e

1. d'autoriser la Municipalité à entreprendre les travaux de renforcement du réseau de distribution d'eau du Signal, d'extension du réseau de distribution du Crépon aux lieux-dits "En Tusinge", "Au Brésil", "En Flon", "En Champ Jaccoud" et d'installation d'un pompage de secours entre les réseaux du Signal et du Crépon;
2. de lui octroyer à cet effet un crédit de fr. 298'000.-- ;
3. de financer cette dépense par la trésorerie courante ;
4. d'amortir cette dépense par des amortissements supplémentaires pour réduire la durée d'amortissement à 10 ans, pour autant que les conditions financières de la commune le permettent.

Adopté en séance de Municipalité le 21 janvier 2002

AU NOM DE LA MUNICIPALITE
Le syndic Le secrétaire

H. Mérinat J.-M. Guex


Municipaux-délégués : M. Henri Mérinat et Mme Patricia Siegler
82/HMé/mh

Annexes : 2 plans