28.04.2009 - Les Pléiades - Secteur de l'Aplayau - Entretien d'une dévestiture agricole

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

Suite à diverses interventions de voisins, de conseillers communaux , et consécutivement à l’article qui a parut dans le 24 Heures du lundi 27 avril, il apparaît utile à la Municipalité de vous communiquer les informations suivantes :

• Tout d’abord, nous rappelons que ce secteur est situé en zone agricole protégée et en zone intermédiaire de notre plan général d’affectation

• Ces zones sont de compétence cantonale, tous les travaux d’importance sont soumis à Lausanne pour autorisation et ceci quand bien même c’est la Commune qui délivre les permis de construire
Seuls les travaux de rénovation, de réfection ou d’entretien peuvent être directement autorisés.

• Dans le cas qui nous occupe, il faut bien dire qu’il est difficile de définir la frontière entre un entretien et des travaux soumis à autorisation

• Les travaux consistent à récupérer du ballast de la ligne du MOB qui réfectionne sa voie entre Lally et Les Pléiades. Ce ballast est passablement mélangé avec de la terre, ces matériaux ont été analysés par le MOB, ils sont conformes et non pollué.

Il n’y a pas de terrassement ni d’élargissement du chemin. Une couche de ballast est étalée sur le chemin existant, une fine couche de terre végétale va recouvrir le tout, puis ensemencé.

La réfection se porte sur une longueur de 250 m env. à travers le pâturage.
Ces chemins avaient été réalisés il y a une quarantaine d’années par la société immobilière Pléiades Sud.

Le propriétaire,…bien connu…, s’est renseigné auprès du service du développement territorial à Lausanne par téléphone pour savoir s’il pouvait réaliser des travaux d’entretien, on lui a répondu par l’affirmative.

La Commune a été avertie téléphoniquement des travaux en cours par l’intermédiaire de son Syndic le lundi 20 avril dernier.

Au vu du remue-ménage autour de cette affaire et après une visite sur place le mardi matin 21 avril, le dossier plan et photos ont été transmis au SDT et les travaux stoppés par la Commune.

Une séance a eu lieu ce lundi 27 avril sur place, réunissant les propriétaires, les chefs des divers services cantonaux concernés (service de l’agriculture – service des forêts, faune et nature – service du développement territorial) ainsi qu’une délégation municipale.

Une visite complète des sites a eu lieu, suite à cette séance, les services précités se détermineront sur cette affaire.

Il faut peut-être rappeler que ce domaine, composé de 157'000 m² de pâturages et 71'000 m² de forêts, a été laissé à l’abandon depuis une bonne vingtaine d’années. Le nouvel exploitant réhabilite tout ce secteur avec des moyens adaptés aux exigences actuelles d’agriculture de montagne; ceci comprend les pâturages et également l’exploitation de la forêt.

Ces travaux ne sont pas en relation avec le dossier d’enquête d’une buvette située sur le même alpage.

Le dossier d’enquête de la buvette d’alpage, qui a soulevé 22 oppositions et 1 observation, est actuellement traité par les services cantonaux dont nous attendons les conclusions comme pour tout dossier situé hors des zones à bâtir.

Pour la petite histoire, il est piquant de constater que certains voisins, égoïstes et mal pensants, qui dénoncent ces travaux, se sont également fait livrer du ballast par le MOB pour améliorer l’accès et les abords de leur petit nid à la montagne !!!

Henri Mérinat, syndic
28.04.2009


Imprimer