15.12.2009 - Discours de fin d'année du Président du Conseil communal

Dicours de fin d'année du Président du Conseil communal


Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,
Monsieur le Syndic,
Mesdames et Messieurs les Municipales et Municipaux,


L’année 2009 s’achève et je crois pouvoir dire que ce fut à nouveau une année riche en événements, manifestations et activités tant au plan politique que dans les domaines communautaire, social et culturel. Un certain nombre de bilans ont déjà été établis, mais pour l’heure, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives.

Dans le domaine événementiel, c’est l’IIôt du Centre qui fut, cette année encore, à l’honneur avec l’inauguration en grande pompe de la Maison de commune, inauguration qui marquait ainsi la fin de la seconde étape de cette réalisation d’envergure. Les effets positifs du regroupement des différents services et cellules communaux dans un cadre moderne et axé sur l’efficacité se sont déjà fait sentir, tant à l’interne de l’administration que dans le secteur du service à la population. Pour ce qui concerne le Conseil communal, et plus particulièrement son Bureau, la collaboration avec les différents partenaires communaux s’en est trouvée largement facilitée et un certain nombre de procédures administratives ont pu être simplifiées, grâce aussi à l’utilisation beaucoup plus intensive des moyens informatiques à disposition.

Au Conseil communal, et comme prévu, des objets comportant des volets techniques, juridiques et financiers souvent difficiles à maîtriser ont été soumis à l’approbation de l’organe délibérant, et tout ceci dans un cadre budgétaire toujours aussi contraignant et un environnement économique et conjoncturel décidément peu favorable. C’est ainsi que pas moins de 21 préavis municipaux ont été examinés, en plus des comptes 2008 et du budget 2010, le plus important préavis impliquant une dépense de quelque CHF 1'120'000.--. Ce fut la confirmation, tant pour le Conseil dans ses séances plénières que pour les différentes Commissions d’étude et pour la Commission des finances, de la nécessité absolue d’utiliser toutes les compétences disponibles pour l’évaluation objective des propositions municipales.

Mais cette seule mise à disposition des compétences ne saurait suffire pour garantir des résultats à la hauteur des attentes des différents partenaires, ainsi que le bon déroulement du travail en commun. Il apparaît plus que jamais comme absolument nécessaire qu’une volonté de collaboration sans défaut soit affichée par toutes les parties en présence et qu’un esprit de transparence et de communication règne à tous les niveaux. Or, à ce que j’ai pu constater tout au long de cette année, de l’intérieur comme de l’extérieur, il y a certes une amélioration, mais il reste encore beaucoup à faire pour que ces objectifs de « vivre et agir ensemble » deviennent une réalité quotidienne.

Permettez-moi enfin de vous faire part d’une préoccupation qui est aussi celle du Bureau : l’absentéisme. Le taux d’absentéisme qualifiant la participation des Conseillers aux séances a été de 23 % pour les 7 premières séances de l’année écoulée, ce qui correspondant à l’absence de 15 conseillers en moyenne par séance, sur un effectif permanent de 65 conseillers. Ce taux n’est pas excessif, mais il est en augmentation depuis 2 ou 3 ans et devrait être absolument maîtrisé pour ne pas décrédibiliser l’action et l’influence du Conseil communal.
Je profite donc de la présence de la quasi-totalité des Conseillers pour en appeler à votre sens civique et vous demander de faire en sorte que votre non-participation à l’une ou l’autre des séances ne soit et ne reste qu’exceptionnelle, montrant ainsi votre volonté claire de faire honneur au mandat qui vous a été confié.


Après ces réflexions fort sérieuses, j’aimerais vous dire que j’ai été très heureux de pouvoir constater que le Conseil communal a fait du très bon travail en 2009. A vous tous qui n’avez pas ménagé ni votre temps ni votre peine, j’adresse mes remerciements et ma reconnaissance, en mon nom personnel et au nom du Bureau du Conseil. Grâce à vous, l’organe délibérant de la commune est prêt à affronter les nouveaux défis qui vont se présenter lui. Convaincus de pouvoir compter sur l’engagement et la bonne volonté de chacun dans l’accomplissement de toutes les tâches qui nous incomberont, nous pouvons aborder l’année 2010 en toute confiance..

A vous toutes et tous, chers membres du Conseil communal, et à vous chers membres de la Municipalité, je vous souhaite, ainsi qu’à vos familles, de belles fêtes de fin d’année et vous adresse mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Eric Galley
Président du Conseil communal
15.12.2009


Imprimer