28.06.2011 - Bibliothèque de Blonay - St-Légier


Après de nombreuses discussions, des visites et des démonstrations, notre bibliothèque intercommunale, avec l'approbation de la ComBIC, a décidé de passer sur le réseau RERO, réseau des bibliothèques romandes.

Nous sommes largement soutenu dans cette démarche par la DGEO et sa directrice Mme Bossuat, que vous avez eu l'occasion de rencontrer lors de l'inauguration officielle de la bibliothèque.

Ce soutien de l'Etat passe notamment par la mise à disposition d'une ressource à 100% pendant trois mois minimum pour le catalogage de nos documents. Lors des premiers tests, il s'est avéré que la partie du code barre qui avait été attribué par notre fournisseur informatique il y a de nombreuses années correspondait à une autre bibliothèque bien plus grande que la nôtre. Il s'agit donc de coller une nouvelle étiquette sur chaque document (pour rappel il y en a près de 20'000…).

Fort de ce qui précède, la question s'est très rapidement posée concernant le passage à un système RFID, soit des étiquettes équipées de puce électronique passive, qui permet non seulement un prêt accéléré, mais la mise en place de bornes sur lesquelles les lecteurs pourront eux-mêmes effectués leurs prêts. De plus, cela permettra de poser un portique antivol. La dépense pour un tel système, y compris 2 bornes, le portique et les étiquettes se monte environ à CHF 50'000.- non compris dans le budget.

Suite à un contact que j'ai eu avec la DGEO, Mme Bossuat s'est montrée extrêmement intéressée à ce que nous équipions notre bibliothèque de ce système et s'est engagée à financer la moitié. La ComBIC soutien cette acquisition sachant qu'il faut de toute façon changer toutes les étiquettes. Les Municipalités ont suivis la ComBIC et se partageront donc le solde, soit environ CHF 12'500.- par commune, dépense hors budget.

Bernard Degex
28.06.2011


Imprimer