Finances communales vaudoises

vuadens_aurele Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

Comme vous l'avez certainement lu récemment dans la presse quotidienne la santé financière des communes vaudoises vire au rouge.
Sous la pression des représentants des communes auprès des instances de l'UCV, celle-ci a effectué un sondage auprès de toutes les communes afin de connaître la répercussion des décomptes 2011 de la facture sociale et de la péréquation.
258 communes sur 292 membres de l'UCV ont répondu, dont Blonay. Pour près de 50% de ces communes, ces décomptes provoquent une augmentation du déficit et pour un quart d'entre elles une diminution du bénéfice.
Autre constat, près de 9 communes sur 10 présentent un budget 2013 déficitaire alors que 7 communes sur 10 présentaient des chiffres noirs en 2011.
L'UCV constate à travers son sondage, et sans surprise, que le mécontentement de la quasi totalité des communes va grandissant du fait du manque d’emprise des instances représentatives des communes sur les décisions de l’Etat cantonal à l’origine de dépenses en constante augmentation, le principe du qui paie commande ne fonctionne plus.
Et il n’y a pas que la facture sociale (600 millions à charge des communes en 2013, montant multiplié par 6 en 20 ans !) qui fâche. Les soins à domicile, les coûts engendrés par la réforme policière et les frais d’entretien des routes font partie des points à traiter.
Face à ce renversement de situation, l'UCV, forte du 90% des communes vaudoises, entend bien prendre le taureau par les cornes. Il s’agit de revoir de manière substantielle les bases de calcul qui président aux reports de charges du Canton sur les communes. A l’aube des négociations, chaque partie, soit le canton et les communes, a admis qu’il y avait de quoi se mettre à table. C’est un bon début …

Aurèle Vuadens
Municipal
27.11.2012

Imprimer