30.06.2015 - Discours de fin de mandat du Président du Conseil communal

KrebsStephane

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux, Monsieur le Syndic, Madame la Municipale, Messieurs les Municipaux, Chers citoyens blonaysans,

Au vu de l’ordre du jour débordant de cette séance, minuit approchant à grands pas et ne souhaitant personnellement pas jouer le rôle de Cendrillon, je dois encore gagner du temps !

Alors, … permettez-moi de vous remercier tous très chaleureusement et très sincèrement pour votre confiance, témoignée tout au long de ces deux années de présidence.

Ce fût une expérience unique et hautement enrichissante, notamment sur le plan humain. Dans l’optique d’améliorer la compréhension du fonctionnement des institutions politiques villageoises, dans la même ligne que l’apprentissage de notre nouveau règlement,  il m’a semblé intéressant de partager avec vous  quelques uns des enseignements et, pour gagner du temps, de les associer à mes remerciements.

En effet, il me plaît de relever que, grâce au bon sens qui a animé le Bureau et ses membres durant ces deux années, les décisions ont quasiment toujours été prises à l’unanimité et, en tous les cas, à chaque fois, en parfaite compréhension mutuelle.

Ce respect mutuel, la confiance partagée et l’écoute réciproque ont été les facteurs essentiels à cet état de fait.

Messieurs les Vice-présidents, Madame la Secrétaire, Madame la Secrétaire suppléante, Madame et Messieurs les Scrutateurs et Scrutateurs suppléants, Madame et Monsieur les Huissiers, vous êtes les artisans de cette réussite et elle vous appartient.

Cela a été un réel plaisir de travailler avec vous ! Merci infiniment pour votre concours ! Dans le même registre, le parfait fonctionnement des autorités communales a été le fruit de  la saine coopération et de la bonne coordination entre les autorités exécutives et le Bureau du Conseil. Je remercie Monsieur le Syndic et chaque municipal-e personnellement  pour leurs contributions respectives à la  réussite de cet exercice.

De plus, je tiens à saluer l’excellent travail du secrétaire municipal et de ses collaboratrices et collaborateurs, avec qui j’ai eu le privilège de collaborer dans le cadre de cette fonction présidentielle. Je salue également les citoyens blonaysans pour les nombreux échanges.

D’ailleurs, je vous le confirme : la démocratie est bien vivante à Blonay. Ils n’hésitent jamais à interpeller le président du Conseil où qu’il se trouve, lors des représentations officielles, mais également dans la rue, chez lui et même ailleurs… Ces échanges sont très souvent passionnés, mais toujours riches et constructifs !

Ne vous méprenez toutefois pas, la présidence du Conseil communal n’est pas une sinécure !

On m’a souvent posé cette question : «Combien de temps cela te prend ? » Je répondais que : « Je ne le saurai qu’une fois mon mandat terminé ». A présent …, je le sais !

La première année de présidence est une année de mise en condition, certes en immersion rapide et complète, mais bien d’apprentissage.

La seconde est un peu plus confortable, parce qu’on est à l’aise dans la fonction, et que l’on connaît les tâches et responsabilités y relatives.

Dans le futur, notre commune devra relever de multiples défis, cela sera certainement passionnant de siéger à notre conseil !

Pour notre conseil également, il y aura des défis à surmonter, dont notamment :
- Le passage au système proportionnel impliquant de reconsidérer les processus de fonctionnement de nos autorités.
- Le nombre et la qualité des candidatures au Conseil.
- La cohabitation des conseillers élus et ceux  « désignés ».
- La qualité des débats afin de conserver la motivation des conseillers présents.
- Les conseillers devront faire preuve de respect, de confiance et d’écoute mutuelle, afin de ne pas radicaliser les positions, au risque de tomber dans des débats de sourds, partisans et stériles, sources de conflits improductifs. 
- Le taux d’assiduité des conseillers aux séances devra être amélioré.
- Le mandat de conseiller communal  demandera  plus de disponibilités.

C’est dans ce contexte que je souhaite émettre un vœu : Celui que le président de la dernière année de cette législature assure également la présidence de la première année législative de la prochaine législature, ceci afin d’assurer la continuité et la transmission de l’expérience passée dans le futur. A propos : la fonction de président représente en moyenne 335 heures par année, toutes tâches confondues.

J’ai déjà encore perdu du temps ….

Permettez-moi, une fois encore, de vous remercier tous très chaleureusement et très sincèrement pour votre confiance, témoignée tout au long de ces deux années de présidence.

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux, Monsieur le Syndic, Madame la Municipale, Messieurs les Municipaux, Chers citoyens blonaysans, je vous souhaite un très bel été et de très bonnes vacances !

Stéphane Krebs
Président du Conseil communal
30.06.2015

 


Imprimer