26.04.2016 - Carte des dangers naturels

martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

J’ai une communication relative aux cartes des dangers naturels. En date du 11 juin 2015, les bureaux techniques communaux de la Riviera ont pris livraison des documents définitifs relatifs aux cartes des dangers naturels concernant nos Communes.

Cette documentation représente un élément clé de la gestion intégrée des risques naturels pour lesquels les autorités communales jouent un rôle prépondérant.

Ces cartes nous montrent que notre Commune n’est pas touchée par des dangers élevés dans les zones bâties. A notre connaissance, aucun déclassement de terrain n’est envisagé dans les zones constructibles de notre Commune. Cela dit, des dangers moyens et faibles couvrent partiellement des zones à bâtir déjà construites. Les dangers recensés sont principalement les risques d’inondations et de glissements de terrain, accessoirement chutes de pierres.

Bâtiments existants

Pour cette catégorie, les propriétaires sont responsables de leur entretien et du contrôle de leur capacité de résistance.

Influence sur les permis de construire

L’article 120 LATC s’applique immédiatement pour toute demande de permis de construire exposé à un degré de danger faible, ou moyen selon les cartes de dangers, ou tout objet dit « sensible » dans les secteurs de danger résiduel. Le maître d’ouvrage doit prouver dans son projet qu’il prendra les mesures adaptées à la situation de danger pour ne pas augmenter le risque sur les personnes et les biens. Les Communes informent le requérant et contrôlent la prise en compte de la situation de danger dans le projet. L’ECA vérifie ensuite les dispositions et délivre les autorisations spéciales.

Influence sur les plans d’affectation (PGA, PPA, PQ), PDCom

Les plans d’affectation, nouveaux ou en cours de révision, ainsi que les plans directeurs communaux et régionaux, devront désormais intégrer les données relatives aux dangers naturels.

Suite du dossier

Afin de pallier aux différents risques liés aux pluies diluviennes, une étude de correction fluviale avec les communes de Saint-Légier et de la Tour-de-Peilz a été initiée avec la collaboration du canton pour traiter du bassin versant de l’Ognonnaz, et ce, des Pléiades jusqu’au lac. Un mandat en parallèle avec nos voisins de Saint-Légier a été donné au bureau e-dric pour étudier et planifier les éventuelles mesures à mettre en place pour le solde du territoire communal.

Informations sur le site

Des explications forts détaillées se trouvent sur le site de la commune à l'adresse www.blonay.ch/dangersnaturels

Dominique Martin
Municipal
26.04.2016

Imprimer