27.09.2016 - Fondation intercommunale pour l'accueil des enfants

BDE portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Voici quelques nouvelles de la Fondation intercommunale pour l’accueil des enfants.

ADOPTION DES NOUVEAUX STATUTS DE LA FONDATION PAR L’AUTORITÉ DE SURVEILLANCE

Les modifications statutaires proposées par le groupe Gouvernance avec l’aval des Municipalités ont été validées à l’unanimité par le Conseil de Fondation au début de l’été. Suite à leur approbation par l’Autorité de surveillance des fondations, ils entreront en vigueur le 1er janvier prochain. Pour rappel, le Conseil de fondation sera alors composé

-d’un ou une président-e choisi pour ses compétences en dehors du monde politique de nos deux communes,
- des deux municipaux responsables de l’accueil de jour,
- d’un-e représentant des entreprises de la région,
- d’un-e représentant des parents placeurs via l’APE et
- de trois représentants de chaque conseil communal, qui devront être élus d’ici la fin de l’année.

Par ailleurs, les nouveaux statuts prévoient qu’une délégation intercommunale des commissions de gestion des deux conseils ait la possibilité de se pencher sur la gestion de la Fondation. Les nouveaux statuts sont en ligne sur le site de la Fondation.

Dans la foulée, des indicateurs de gestion ont été proposés et une nouvelle convention a été signée entre la Fondation et ses bailleurs de fonds (les communes de Blonay et St-Légier ainsi que Nestlé), ce qui a notamment permis de clarifier la procédure budgétaire ainsi que les modalités et échéances financières.

Les travaux du groupe gouvernance sont donc aujourd’hui terminés. La Fondation tient à remercier les municipaux des finances et l’Entraide familiale pour leur implication dans ce travail, qui  a abouti à une clarification des relations entre la Fondation et les communes - ainsi qu’au retrait de l’Entraide familiale de la Fondation.

Si la législature précédente a été marquée par la création de nouvelles places et le développement des prestations à l’attention de la population, ce qui explique certaines des difficultés rencontrées, il s’agit désormais pour la Fondation d’amorcer une phase de stabilisation et de consolidation.

DIRECTION

Le 6 juillet dernier, et après plusieurs mois difficiles, la Fondation a reçu la démission de Mme Stucky, directrice en place (à 60%) depuis mars 2015. Le Conseil de Fondation a mis le poste au concours, cette fois à 80% - pour prendre en compte l’augmentation de la charge de travail liée aux nouvelles ouvertures de structures. Quelques 70 dossiers lui sont parvenus et une décision devrait être prise d’ici la fin du mois, pour une entrée en fonction en janvier 2017.

RENTRÉE SCOLAIRE

Pain d’épice a emménagé dans ses nouveaux locaux au Lazé au mois d’août et accueille aujourd’hui déjà plus de 75 enfants. L’équipe apprécie de travailler dans de vastes nouveaux espaces et les familles semblent contentes.  Il reste bien sûr quelques aspects techniques et pratiques à fignoler, notamment à l’extérieur, mais les équipes et la Fondation tiennent à saluer la mise à disposition par St-Légier d’un très bel outil de travail, permettant d’accueillir les enfants dans de très bonnes conditions.

Avec cette nouvelle ouverture, la Fondation compte aujourd’hui :
- 90 places d’accueil pour les 0 – 4 ans (préscolaire)
- 12 places en jardin d’enfants et
- 444 places d’accueil pour les écoliers (4 – 12 ans)

Et ce sont quelques 1100 contrats d’accueil qui ont été signés pour le 1er septembre ; la preuve (si elle était encore à faire) que nos prestations répondent à un réel besoin de la population. 

La rentrée a aussi été l’occasion de mettre en place une nouvelle politique tarifaire, visant à ce que le niveau des participations parentales se monte à 40% de la facture totale (le reste étant couvert par les subventions de la FAJE et par les communes).

Bernard Degex
Municipal
27.09.2016

Imprimer