31.01.2017 - Déchets plastiques - Réponse à la question de M. Christoph Störi

JLC portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Lors de la séance du Conseil communal du 29 novembre 2016, M. Christoph Störi (PLR) a demandé à la Municipalité s’il était possible de récolter les bouteilles en plastique non pet et les plastiques en général en vue d’un recyclage de ces matières.

Nos déchets plastiques courants sont traités par la société Satom SA. Cette dernière est propriété de 79 communes dont la nôtre.

Les déchets plastiques sont brûlés et ainsi transformés, ils retrouvent leur vocation initiale soit une source de valorisation thermique en alimentant un important système de chauffage à distance A l’instar de la prise de position de villes suisses, la situation factuelle relative aux voies du recyclage des plastiques, aux taux de recyclage et aux coût du système est confuse. L’introduction d’une nouvelle tournée de collecte n’est donc en soi pas une garantie d’une amélioration de la protection de l’environnement et du climat.

De plus, une tonne de plastique équivaut à une tonne de mazout ; si cette énergie plastique était perdue pour Satom SA, cela provoquerait automatiquement une augmentation des coûts de traitement des autres déchets traités par cette société qu’il faudrait compenser par une augmentation de la taxe facturée actuellement.
La Municipalité reste attentive à l’évolution de cette problématique.

Jean-Luc Chabloz
Municipal
31.01.2017

 

 

Imprimer