27.06.2017 - Discours de fin de mandat du Président du Conseil communal

03 03 blanchod charles

Monsieur le Syndic,

Messieurs les Municipaux,

Mesdames et Messieurs les Membres du Bureau,

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux,

L’ordre du jour de cette séance ayant été particulièrement chargé et l’heure avançant, permettez-moi de ne pas évoquer, comme cela était de tradition par le passé, les activités déployées par le Conseil communal et son Bureau tout au long de l’année législative écoulée.

C’est avec une certaine émotion que je m’adresse à vous en cette dernière séance de ma présidence.

Je souhaite vous exprimer mes vifs remerciements pour la confiance que vous m’avez témoignée en m’élisant à la tête de votre conseil pendant ces deux dernières années.

Permettez-moi de revenir plus de 20 ans en arrière.

De 1983 à 2002, pendant mes 20 années d’incorporation au sein du corps des sapeurs-pompiers de notre commune, dont 8 ans en tant que commandant, j’avais été à plusieurs reprises confronté à la face cachée de notre société. D’une part, les belles villas qui sont nombreuses dans notre village. De l’autre, des logements dont l’insalubrité, très souvent la conséquence du mode de vie de leurs occupants et également très fréquemment, le résultat de problèmes liés à l’alcool, était inimaginable au 20ème siècle, dans un pays occidental. Mais, malheureusement, c’était bien la réalité.

En m’élisant à votre présidence, cela m’a permis, lors de nombreuses représentations auxquelles j’ai eu le privilège de pouvoir participer, de découvrir une face beaucoup plus reluisante de notre société. Je vous en suis reconnaissant.

Je pense en particulier aux nombreuses sociétés locales qui œuvrent au sein de notre village et qui par l’engagement de leurs membres, permettent à de nombreux enfants et jeunes adultes de s’épanouir dans des activités fort différentes mais au combien valorisantes pour eux.

Il m’a été très agréable, je dirais même réconfortant d’avoir pu constater que si malheureusement une très petite minorité de jeunes sont réfractaires à nos modes de vie et posent par leurs incivilités des problèmes aux autorités et aux citoyens, une très large majorité a su trouver ces marques dans une société qui n’est certes pas toujours facile à vivre, encadré par des personnes qui ne comptent pas leurs heures en leur faveur.

Suite à l’introduction des partis politiques au sein de notre Conseil, en ce début de 1ère année de la nouvelle législature, je m’interrogeai si cela allait devoir influencer la présidence de nos séances.

Certes, il est indéniable que nous séances sont plus « politisées » par rapport aux législatures précédentes, mais à une ou deux exceptions près, les débats sont toujours restés courtois et je m’en réjouis.

S’il est légitime que chaque parti ou groupement défende ses idées, nous ne devons jamais oublier que nous sommes au service de nos concitoyennes et concitoyens et que notre objectif doit être de trouver, dans un contexte financier pour le moins compliqué, les meilleures solutions pour notre commune et le bien de ses habitants.

Grace au dialogue établi, en particulier entre les Chefs de groupes respectifs, je suis confiant que nous pourrons toujours trouver, dans le but de cet objectif, des compromis quand cela sera nécessaire.

Chers Membres du Bureau,

J’ai œuvré pendant 8 ans au sein du Bureau, ayant successivement assumé pendant une année le mandat de scrutateur suppléant, puis une année celui de scrutateur. Dans la continuité, j’ai assumé deux années de 2e vice-présidence, 2 années de 1ère vice-présidence et finalement, comme déjà évoqué, 2 années de présidence.

J’ai eu beaucoup de plaisir dans nos nombreuses séances de Bureau de constater la sérénité de nos débats et le respect des opinions des autres.

Ce contact régulier va me manquer. Par contre, je dois avouer qu’après huit années pendant lesquelles je n’ai dû manquer que 3 ou 4 scrutins, que je me réjouis, lors du scrutin prévu le 24 septembre prochain, de pouvoir profiter de mon dimanche matin.

Je vous souhaite tout le meilleur, dans vos fonctions respectives au sein du Bureau, pour les années à venir.

Je souhaite également remercier l’ensemble du personnel des différents services communaux qui œuvre, tous les jours de l’année, à rendre notre vie de citoyens plus facile et qui soutient le Bureau et le Conseil communal pour leur permettre de remplir leurs mandats respectifs.

J’associe également à ces remerciements le personnel des Associations intercommunales et, en particulier, notre répondant de proximité au sein de Police Riviera, le Sgtm Vincent Schott, ici présent.

Un merci particulier au personnel du Secrétariat municipal pour son précieux soutien au Bureau en général et à votre serviteur en particulier.

Je souhaite relever l’appui constant donné par notre Secrétaire municipal, M. Jean-Marc Guex et par son adjointe, Mme Valbone Hoxha.

Soyez-en sincèrement remerciés.

Je remercie les membres de la Municipalité pour la cordialité de nos relations.

Pour conclure, je fais confiance à M. Cherix, notre nouveau président, à qui je souhaite une belle présidence, en étant certain qu’il y trouvera plein de motifs de satisfaction pour me rappeler, si besoin, lorsque j’aurais peut-être, lors de la prochaine séance du conseil de fin septembre, l’automatisme de me diriger vers ma place actuelle de me rappeler que dès le 1er juillet prochain, je serais redevenu un conseiller parmi vous.

Merci de votre attention.

                      Ch. Blanchod

                    Président du Conseil communal de Blonay

 

 


Imprimer