25.06.2019 - Discours du Syndic lors de la séance du Conseil communal

DMA portrait

Monsieur le Président,
Mesdames les Conseillères, Messieurs les Conseillers,

Quelques passages et activités de notre troisième année de la législature 2016-2021.

Nous avons inauguré deux bâtiments en 2018 qui constituent chacun dans leur registre, une très belle réussite. Le soutien reçu par la région tout au long de leur réalisation ajouté à la fréquentation de ces lieux confortent la Municipalité dans les choix effectués et validés par votre Conseil. Passé les classiques fausse-notes liées au démarrage d’une nouvelle construction, elles ont aujourd’hui trouvé leur régime de croisière.

Le dépôt provisoire et le réaménagement des vestiaires et bureau de la Voirie se sont terminés au début de cette année 2019, à notre grande satisfaction. Gageons que les pourparlers transactionnels actuels mèneront prochainement au démarrage de ce beau projet que représente la construction de l’immeuble prévu sur la parcelle 2505. 

Les préavis adoptés durant cette année sont pour la plupart liés à la sécurité de l’approvisionnement en eau, potable, claire comme usée. Celui consacré au remplacement du téléski de la Châ aura vu se mesurer deux camps avec des visions particulièrement opposées.

Au sujet du fonctionnement de nos institutions, certaines pratiques actuelles m’interpellent et sont certainement le fruit du durcissement politique souhaité par certains.

Quand un conseiller écrit dans les journaux que le syndic affirme que le réchauffement climatique entraîne des hivers plus froids ! alors que votre serviteur cite une étude de scientifiques parue dans la revue Nature et intitulée « Et si, le réchauffement climatique entrainait paradoxalement des hivers plus froids et plus maussades ?  Point d’interrogation…Je m’interroge.

Au passage, un clin d’œil à mon collègue Christophe qui s’est vu dans le même article assimilé à ce dangereux régime monocolore, toi qui nous rappelle si souvent ton indépendance.

Quand un Conseiller reprend son président à maintes reprises sur la procédure à suivre pour l’adoption d’un postulat en se permettant d’imposer un document non validé par le Service cantonal concerné, là aussi je m’interroge.

Quand un Conseiller distribue un document relatant l’état d’endettement de notre Commune selon une méthode de calcul qui lui est propre mais qui n’est pas utilisée par la Municipalité alors que celle-ci est validée par différentes instances, notamment la fiduciaire chargée d’auditer nos comptes, je continue de m’interroger.

Sur la pertinence de ces glissades calculées et de leur influence tant d’un point de vue des relations législatif – exécutif que d’un point de vue du bon fonctionnement de notre commune et des attentes de nos citoyens, je laisse le soin aux conseillères et aux conseillers de faire leur propre analyse.

Le projet de rapprochement – fusion a franchi une étape supplémentaire en ôtant le premier mot de l’intention de départ puisqu’une convention de fusion sera soumise à nos deux conseils en janvier prochain. 

Avant de terminer, je souhaite, au nom de la Municipalité, remercier notre Président sortant pour ces deux années passées au perchoir de votre Conseil, le représentant d’ailleurs à de nombreuses occasions lors des manifestations villageoises et régionales.

Une préparation minutieuse de tes dossiers, du déroulement de ces séances comme des règlements en vigueur t’ont permis de répondre aux nombreuses et parfois innombrables questions relatives aux objets présentés. Lors de moments de flottement ou d’agitation au sein du Conseil, tu as pu vérifier dans ces moments-là toute la solitude que l’on peut ressentir dans l’exercice de cette fonction. Cher Bertrand, au nom de la Municipalité, je te remercie pour l’entier de ton engagement au service de la collectivité.

Enfin, mes meilleurs vœux accompagnent la nouvelle Présidente du Conseil, Mme Laura Ferilli pour cette nouvelle et oh combien enrichissante fonction. Le défi sera double puisque vous aurez à intégrer en même temps le fonctionnement du bureau du Conseil comme celui du Conseil. Avec la conviction qui vous anime, je suis persuadé que vous saurez relevé ce double objectif et mener à bien vos tâches.

Chères Conseillères, Chers Conseillers, un très bel été à vous TOUS qui nous verra, j’imagine, très souvent du côté de la Place du Marché et pour un certain nombre d’entre vous dans les arènes.

Je vous remercie pour votre attention. 

 

Dominique Martin
Syndic
25.06.2019

www.blonay.ch/municipalite