Cambriolages à Blonay ces dernières semaines

winkler_christine Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Ce qui arrive à Blonay en ce moment est semblable à ce qui se passe dans de nombreuses communes du canton.

Nous assistons en effet à une recrudescence de cambriolages, qui est (je cite) un « phénomène de criminalité transfrontalière ».

La police identifie régulièrement des personnes suspectes ; ce qui lui permet d’affirmer la provenance des interpellés. Elle note que plus la région est proche de la frontière, plus elle est touchée. Dans ces circonstances, nous ne pouvons que vous encourager à suivre quelques précautions, soit de fermer à clé votre domicile, de laisser de la lumière grâce à des minuteurs et d’appeler la police en cas de personne suspecte dans le voisinage.

La police ne peut malheureusement pas être présente derrière chacune de nos portes et compte donc sur vous pour l’informer.
Christine Winkler
Municipale
27.11.2012

Déchets - Nouvelles taxes

schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suites aux questions du conseiller communal Pierre Barbey, lors de la séance du 30 octobre 2012, nous vous communiquons les points suivants :

Une commission régionale appelée GEDERIVIERA finalise son étude pour l'introduction d'une taxe au sac et un groupe de communes, dont la nôtre, étudie les avantages que pourraient apporter une taxe causale en fonction du poids des déchets produits.

Notre municipalité tient, avant de soumettre son projet de règlement au Conseil communal, à connaître les tenants et les aboutissants des deux systèmes.

Un préavis vous sera soumis dans le courant du printemps 2013.

Il est prévu de mettre en place des mesures d'accompagnements, telles que réductions de taxes pour les familles avec enfants en bas âge, lors de naissances ou pour les personnes dans le besoin.

Christophe Schneiter
Municipal
27.11.2012

Vignes communales - Récolte 2012

schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Nous avons le plaisir de vous communiquer les résultats des sondages des vignes commuales.

- Gamay : de 98 à 100° Oechsle (moyenne de la Cave Vevey-Montreux : 93)
- Chasselas : de 75 à 79° Oechsle (moyenne de la Cave Vevey-Montreux : 74)

Nous pouvons féliciter nos deux vignerons-tâcherons Cédric et François Montet pour leur rigueur et leurs qualités de travail qui amènent à des sondages d’exception.

Nous vous encourageons à commander nos vins communaux auprès de l'admistration communale.

Vu le contexte morose de la viticulture, je vous encourage à consommer des vins locaux pour éviter qu’une partie de notre patrimoine ne soit abandonné.

Christophe Schneiter
Municipal
27.11.2012

Audit de la Fondation Intercommunale pour l'Accueil des Enfants

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Les Municipalités de Blonay et de St-Légier-La Chiésaz, d’entente avec le Comité de Direction et le Conseil de Fondation ont décidé de demander un audit financier et organisationnel concernant nos structures d’accueil et le fonctionnement de notre Fondation.

Après consultation de plusieurs offres, le mandat a été attribué à la société Amalthée, spécialiste des structures d'accueil. Le résultat parviendra aux exécutifs dans les premières semaines de janvier.
Bernard Degex
Syndic
27.11.2012

Crèche-garderie "la Villa"

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Compte tenu de la liste d’attente composée d’une centaine d’enfants pour le préscolaire, du report dans le temps de l’investissement concernant la création d'une crèche dans le bâtiment Mon Foyer et du faible taux de couverture dans nos communes, la Fondation Intercommunale pour l'Accueil des enfants a loué jusqu’en décembre 2013 une villa, Route de St Légier 1, dont la taille ne permet pas d’installer une crèche garderie au sens classique du terme.

Il s’agit d’une structure provisoire pour laquelle nous avons obtenu une autorisation de l’OAJE (Office pour l'Accueil de Jour des Enfants).

La capacité d’accueil qui nous est accordée est de 17 places pour des enfants de 18 à 30 mois.

A ce jour:

  • l’âge des enfants actuellement accueillis correspond au groupe des trotteurs; pour cette tranche d’âge la taille optimale en terme de ratios d’encadrement est de 14 places.
  • 24 enfants occupent les 14 places mises à disposition. Dès janvier ce seront 27 enfants qui seront accueillis.
  • la structure a atteint en un temps record le taux d’occupation de 80% qui est le taux considéré comme optimal.

Comme déjà stipulé lors de la séance du budget 2012, en décembre de l'année dernière, cette structure a été ouverte à la rentrée de 2012, en même temps que l'UAPE du Grand-Pré.

La couverture de déficit de cette structure était comprise dans le budget de la Fondation, lui-même intégré au budget communal.

Bernard Degex
Syndic
27.11.2012

Tarification de l'eau et passages piétons

winkler_christine Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

J’ai deux communications.

La première concerne la tarification de l’eau. Aucune opposition n’ayant été formulée dans le délai légal, je suis en mesure de vous dire que la tarification par paliers entrera en vigueur le 1er janvier 2013.

La deuxième est la réponse à Mme Carole Roulet. Lors de notre dernière séance de conseil communal, Mme Roulet avait demandé pour quelle raison les passages piétons sur la route de Prélaz étaient acceptés alors que celui sur la rue de Châtel-St-Denis était refusé en l’état. Nous avons posé la question au responsable de Sécurité Riviera, qui nous a expliqué les trois critères permettant l’autorisation ou non d’un passage piétons.
Le premier critère est la visibilité. Il doit y avoir dans les deux sens une visibilité d’au moins 50 mètres. A la route de Châtel-St-Denis, la distance n’est pas respectée.
Le deuxième est le fait qu’un passage piétons doit lier deux cheminements piétonniers. C’est le cas sur la route de Prélaz (il y a un trottoir de chaque côté de la route, trottoir franchissable à la hauteur du chemin des Chameilles) et ce n’est pas le cas pour le moment à la route de Châtel-St-Denis. La troisième est la fréquentation du passage : 50 personnes à l’heure ou des groupes de personnes importants à des moments donnés.
La situation du croisement de la route à la hauteur du chemin du Péage sera réexaminée au printemps avec notre commune voisine et le canton.

Nous avons pris cet engagement lors de notre dernière séance inter-municipale.
Je vous remercie pour votre attention.
Christine Winkler
Municipale
27.11.2012

Finances communales vaudoises

vuadens_aurele Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

Comme vous l'avez certainement lu récemment dans la presse quotidienne la santé financière des communes vaudoises vire au rouge.
Sous la pression des représentants des communes auprès des instances de l'UCV, celle-ci a effectué un sondage auprès de toutes les communes afin de connaître la répercussion des décomptes 2011 de la facture sociale et de la péréquation.
258 communes sur 292 membres de l'UCV ont répondu, dont Blonay. Pour près de 50% de ces communes, ces décomptes provoquent une augmentation du déficit et pour un quart d'entre elles une diminution du bénéfice.
Autre constat, près de 9 communes sur 10 présentent un budget 2013 déficitaire alors que 7 communes sur 10 présentaient des chiffres noirs en 2011.
L'UCV constate à travers son sondage, et sans surprise, que le mécontentement de la quasi totalité des communes va grandissant du fait du manque d’emprise des instances représentatives des communes sur les décisions de l’Etat cantonal à l’origine de dépenses en constante augmentation, le principe du qui paie commande ne fonctionne plus.
Et il n’y a pas que la facture sociale (600 millions à charge des communes en 2013, montant multiplié par 6 en 20 ans !) qui fâche. Les soins à domicile, les coûts engendrés par la réforme policière et les frais d’entretien des routes font partie des points à traiter.
Face à ce renversement de situation, l'UCV, forte du 90% des communes vaudoises, entend bien prendre le taureau par les cornes. Il s’agit de revoir de manière substantielle les bases de calcul qui président aux reports de charges du Canton sur les communes. A l’aube des négociations, chaque partie, soit le canton et les communes, a admis qu’il y avait de quoi se mettre à table. C’est un bon début …

Aurèle Vuadens
Municipal
27.11.2012

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.