27.04.2010 - Convention scolaire

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Les Municipalités de Blonay et de St-Légier-La Chiésaz, pour se conformer à la Loi scolaire, ont mis au point avec la direction de notre Etablissement scolaire une nouvelle convention sous la forme d’une entente intercommunale.

Cette dernière a passé dans les mains du SeCRI, et après quelques modifications mineures à reçu leur aval.

Parallèlement, l’actuelle commission scolaire a mis au point un Règlement du Conseil d’Etablissement, puisque vous le savez peut-être toutes les commissions scolaires devront être modifiées en Conseil d’Etablissement.

La convention devra maintenant être formellement acceptée par les deux Municipalités, puis un préavis portant à la fois sur cette Convention et sur le Conseil d’Etablissement sera soumis aux organes délibérants dans le courant de l’automne.

L’entrée en vigueur de la Convention et la mise en place du Conseil d’Etablissement est fixée au 1er juillet 2011, soit après les prochaines élections, notamment en lien avec les futurs membres du Conseil d’Etablissement dont certains seront issus des autorités.

Bernard Degex
27.04.2010

27.04.2010 - Personnel communal / Service des conciergeries

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Monsieur Serge Pellanda a débuté à la Commune de Blonay, au service de Voirie le 1er novembre 1998, puis est passé au service des conciergeries en 2006. Il a obtenu, en 2009 un Brevet Fédéral de concierge.

Désirant donner un nouveau tournant à sa carrière professionnelle, il a souhaité mettre un terme au contrat le liant à la Commue et quittera ses fonctions à la fin du mois de juillet 2010.

Une mise au concours est actuellement en cours pour remplacer ce collaborateur.

Bernard Degex
27.04.2010

27.04.2010 - Chalet d'alpage de la Neuvaz


Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

A l’occasion d’une visite sur notre alpage de la Neuvaz l’automne passé, Monsieur Armand Millasson, fromager nous a fait part du résultat d’un rapport d’inspection réalisé par le service cantonal de la consommation et des affaires vétérinaires.

De ce contrôle est ressortie la nécessité d’effectuer des travaux conséquents de mise en conformité de certains locaux afin de permettre la poursuite de la fabrication du fromage, avec un délai fixé au 15 mai 2010.

La Municipalité désireuse tout comme nos locataires que cette activité se poursuive a donné un accord de principe oral moyennent que la société d’alpage de Blonay et environs lui fournisse rapidement un devis qui puisse être intégré au budget 2010.

Ces éléments financiers ayant été établis mais jamais adressés auprès de notre administration, c’est avec surprise que nous avons accusé réception d’un courrier courant mars 2010 sollicitant une demande d’acompte pour travaux en cours !

Après analyse de la situation et entretien avec le fromager, nous sommes arrivés à la conclusion que ces travaux d’un coût de CHF 39'983.- devaient être réalisés avant le début de la période d’estivage.

S’agissant d’une dépense hors budget, la Municipalité a donné son accord écrit récemment en relevant le côté déplaisant du fait accompli.

En parallèle, un avenant au bail à loyer prévoyant une hausse de CHF 1'400.- par année dès 2011 sera signé avec nos locataires.

Michel Vincent
27.04.10

27.04.2010 - Abattoirs de Clarens

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Lors de notre avant dernière séance de Conseil je vous informais de la situation économique de Clarens à la suite de l'arrêt de la collaboration entre le SIGE et l'entreprise SUTER Viandes SA.

Depuis lors, des mesures ont été prises pour réorganiser, voire restructurer l’abattoir.

Après avoir évalué économiquement le montant imputable à la perte d'un client
important, le Comité de direction a pris la décision de se séparer de quatre
collaborateurs et de réduire les durées de travail de deux autres collaborateurs.

Cette décision, difficile à prendre, constitue la première étape en vue d'un
redimensionnement de la structure de l'abattoir de Clarens en direction d'une
infrastructure à dimension réduite et à vocation publique régionale.

A la demande de la Conférence des Syndics puis des Municipalités des communes
membres du SIGE, deux présentations de la situation de l'abattoir ont été faites aux membres des exécutifs communaux.

Ces présentations ont permis au Comité de direction de donner une information objective et factuelle de la situation de l'abattoir. Elles ont aussi donné l'occasion aux communes membres du service de s'exprimer voire de poser des questions au Comité.
A la suite de ces rencontres, deux courriers ont été adressé au Comité de direction, souhaitant entre autre qu'une analyse financière externe soit réalisée.

Le Comité de direction a pris acte des ces demandes et une étude comptable sera réalisée d'ici au mois de juillet de cette année. Elle permettra au Comité de direction de proposer un complément au préavis 11/09 du SIGE relatif à l'avenir de l'abattoir de Clarens déposé le 10 décembre 2009.


Au vu des nouvelles orientations du marché de la viande et des options qui s'offrent désormais à l'abattoir de Clarens en vue d'un nouveau positionnement, il apparaît nécessaire d'étudier de manière détaillée les aspects opérationnels et financiers des alternatives qui s'offrent désormais à cette structure avant de prendre une décision quant à son avenir.

On ne saurait justifier une décision en se fondant uniquement sur le postulat qu'une ouverture progressive des frontières d'ici à 2013 aura pour conséquences la fin des activités locales dans le domaine des denrées alimentaires.

Le Comité de direction est convaincu qu'un abattoir public régional a sa place au sein des acteurs économiques locaux et qu'il convient désormais de développer de nouveaux marchés.

L'accroissement régulier de la clientèle locale est un signe encourageant en faveur de cette option, de même que le fait que – paradoxalement – les petits abattoirs locaux sont de plus en plus nombreux à être rénovés, certains n'arrivant par ailleurs pas à satisfaire la demande des consommateurs.

Je me permettrait de revenir devant votre Conseil ultérieurement pour vous informer de la suite de cette démarche.

Patricia Siegler, municipale
27.04.2010

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.