Service des affaires intercommunales de la Riviera

 

Service public rattaché administrativement et localisé à Vevey, le Service des affaires intercommunales (SAI) assure la coordination, le développement et la gestion des projets intercommunaux qui lui sont confiés par les communes de la Riviera. Dans ce cadre, plusieurs institutions intercommunales permanentes sont placées sous sa responsabilité.

Plaque-tournante de l’information par ses missions spécifiques et sa vocation transversale, le SAI a également pour fonction d’assurer le relais entre les techniques et le politique.

Interface publique au service de la région, le SAI dépend plus étroitement de la Conférence des syndics de la Riviera dont il assure le secrétariat et la coordination.

  Toutes les informations

Projet d'agglomération Rivelac

riviera

Les partenaires du projet d’agglomération Rivelac, après avoir piloté les études nécessaires, mettent en consultation le dossier auprès de la population des 15 communes concernées par le projet ainsi qu’auprès de toutes les instances et organismes intéressés.

Le dossier a été élaboré par les communes de la Riviera, de Châtel-St-Denis et du Haut-lac, en partenariat avec les cantons de Vaud et de Fribourg. Les quinze communes concernées par le projet d’agglomération Rivelac sont : Blonay, Chardonne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Jongny, La Tour-de-Peilz, Montreux, St-Légier-La Chiésaz, Vevey, Veytaux, Noville, Rennaz, Roche, Villeneuve et Châtel-St-Denis (FR).

Le projet d’agglomération Rivelac propose 106 mesures destinées à favoriser une meilleure occupation du territoire et des moyens de transport performants, le tout en veillant à préserver les qualités paysagères et environnementales de la région. Ceci afin d’accompagner les prévisions de croissance de plus de 18'000 habitants et 9'000 emplois à l’horizon 2030.

  Toutes les informations sur le site de l'Etat de Vaud

Plan directeur régional

plandirecteurregional

A l'issue de la consultation publique, qui a suscité des réactions de la part de 10 associations et d'une vingtaine de personnes, le plan directeur a été adopté par les 10 conseils communaux de la Riviera entre le 2 octobre et le 18 décembre 2001. Certains d'entre eux ont formulé des voeux et des souhaits, auxquels la CORAT a apporté des réponses et des propositions qui ont été transmises au canton, dans le cadre de la procédure d'approbation.

En final, le plan directeur a été approuvé par le Conseil d'Etat le 4 novembre 2002.

Vous avez donc accès au document définitif du plan directeur régional, mis à jour à l'issue de cette procédure.

  Voir le site du Plan directeur régional

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.