13.12.2016 - Fondation intercommunale pour l'accueil des enfants

BDE portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Dans un courrier du 25 novembre 2016 adressé à la Fondation Intercommunale pour l'accueil des enfants, la FAJE, Fondation cantonale qui s’occupe de la redistribution des subsides de l’Etat, nous a communiqué que le montant des subsides seront augmentés de 3%, en passant de 20% à 23% de la masse salariale du personnel éducatif.

Notre réseau, comme d’autres au sein des 29 réseaux cantonaux, ayant mis en place depuis le démarrage un rabais de fratrie, ce taux est augmenté de 2%, soit 25% de la masse salariale du personnel éducatif.

Cette augmentation de subside viendra en déduction du déficit et donc en diminution de la participation des communes et de Nestlé. Cette modification dépend de l’acceptation du budget 2017 par le Grand Conseil. Elle devrait représenter une économie de l’ordre de CHF 60'000.- pour notre commune.

 

Bernard Degex
Municipal
13.12.2016

28.06.2016 - Préavis municipal n° 10/16, relatif à la modification de certains articles liés au statut de cadre du Règlement sur le statut du personnel de la Commune de Blonay - Retrait

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à la décision de renvoi du préavis susmentionné par le Conseil communal lors de sa séance du 31 mai, la Municipalité a décidé de le retirer et de déposer un nouveau préavis l’automne prochain.

En effet, comme le règlement du Conseil communal prévoit à son article 80 que la discussion, en cas de renvoi d’un préavis, doit être prise lors de la séance suivante, il est apparu sage de procéder de la sorte.

La Municipalité vous remercie d’en prendre note

Bernard Degex
Syndic
28.06.2016

  

29.11.16 - Interpellation de M. Jean-Marc Nicolet (VO) - Accords TISA

DMA portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Lors de la séance du délibérant du 25 octobre 2016, votre Conseil a pris en considération l'interpellation de M. Jean-Marc Nicolet (VO) "Comment positionner notre commune par rapport aux menaces des accords TISA sur le commerce des services ?".

Après avoir fait une analyse de la question, la Municipalité relève les enjeux importants et stratégiques devant se prendre au niveau fédéral sur cette question.

Aussi, la Municipalité entend consacrer son énergie à son rôle, les problèmes communaux. la question des accords TISA ne relèvant pas de son niveau de compétences.

Notre autorité encourage nos députés, tant au niveau cantonal que fédéral, de suivre de près ce dossier.

Dominique Martin
Syndic
29.11.2016

Animateur socioculturel

BDE portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Lors de votre dernière séance du Conseil communal, je vous ai présenté notre nouvel animateur socioculturel M. Dario de Luca. Deux jours plus tard, soit le jeudi 1er décembre, M. de Luca nous a indiqué qu’il renonçait à ce poste. La raison est qu’il a accepté un poste dans la région lausannoise, plus proche de son domicile.

Comme deux procédures successives de recrutement ont déjà eu lieu pour cette mise au concours, il a été décidé au sein de la commission de sélection et avec l’accord de la Municipalité d’activer nos réseaux respectifs pour tenter de trouver la perle. Si nous ne trouvons pas via cette voie d’ici fin janvier, une nouvelle procédure complète sera mise en place.

 

Bernard Degex
Municipal
13.12.2016

27.09.2016 - Fondation intercommunale pour l'accueil des enfants

BDE portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Voici quelques nouvelles de la Fondation intercommunale pour l’accueil des enfants.

ADOPTION DES NOUVEAUX STATUTS DE LA FONDATION PAR L’AUTORITÉ DE SURVEILLANCE

Les modifications statutaires proposées par le groupe Gouvernance avec l’aval des Municipalités ont été validées à l’unanimité par le Conseil de Fondation au début de l’été. Suite à leur approbation par l’Autorité de surveillance des fondations, ils entreront en vigueur le 1er janvier prochain. Pour rappel, le Conseil de fondation sera alors composé

-d’un ou une président-e choisi pour ses compétences en dehors du monde politique de nos deux communes,
- des deux municipaux responsables de l’accueil de jour,
- d’un-e représentant des entreprises de la région,
- d’un-e représentant des parents placeurs via l’APE et
- de trois représentants de chaque conseil communal, qui devront être élus d’ici la fin de l’année.

Par ailleurs, les nouveaux statuts prévoient qu’une délégation intercommunale des commissions de gestion des deux conseils ait la possibilité de se pencher sur la gestion de la Fondation. Les nouveaux statuts sont en ligne sur le site de la Fondation.

Dans la foulée, des indicateurs de gestion ont été proposés et une nouvelle convention a été signée entre la Fondation et ses bailleurs de fonds (les communes de Blonay et St-Légier ainsi que Nestlé), ce qui a notamment permis de clarifier la procédure budgétaire ainsi que les modalités et échéances financières.

Les travaux du groupe gouvernance sont donc aujourd’hui terminés. La Fondation tient à remercier les municipaux des finances et l’Entraide familiale pour leur implication dans ce travail, qui  a abouti à une clarification des relations entre la Fondation et les communes - ainsi qu’au retrait de l’Entraide familiale de la Fondation.

Si la législature précédente a été marquée par la création de nouvelles places et le développement des prestations à l’attention de la population, ce qui explique certaines des difficultés rencontrées, il s’agit désormais pour la Fondation d’amorcer une phase de stabilisation et de consolidation.

DIRECTION

Le 6 juillet dernier, et après plusieurs mois difficiles, la Fondation a reçu la démission de Mme Stucky, directrice en place (à 60%) depuis mars 2015. Le Conseil de Fondation a mis le poste au concours, cette fois à 80% - pour prendre en compte l’augmentation de la charge de travail liée aux nouvelles ouvertures de structures. Quelques 70 dossiers lui sont parvenus et une décision devrait être prise d’ici la fin du mois, pour une entrée en fonction en janvier 2017.

RENTRÉE SCOLAIRE

Pain d’épice a emménagé dans ses nouveaux locaux au Lazé au mois d’août et accueille aujourd’hui déjà plus de 75 enfants. L’équipe apprécie de travailler dans de vastes nouveaux espaces et les familles semblent contentes.  Il reste bien sûr quelques aspects techniques et pratiques à fignoler, notamment à l’extérieur, mais les équipes et la Fondation tiennent à saluer la mise à disposition par St-Légier d’un très bel outil de travail, permettant d’accueillir les enfants dans de très bonnes conditions.

Avec cette nouvelle ouverture, la Fondation compte aujourd’hui :
- 90 places d’accueil pour les 0 – 4 ans (préscolaire)
- 12 places en jardin d’enfants et
- 444 places d’accueil pour les écoliers (4 – 12 ans)

Et ce sont quelques 1100 contrats d’accueil qui ont été signés pour le 1er septembre ; la preuve (si elle était encore à faire) que nos prestations répondent à un réel besoin de la population. 

La rentrée a aussi été l’occasion de mettre en place une nouvelle politique tarifaire, visant à ce que le niveau des participations parentales se monte à 40% de la facture totale (le reste étant couvert par les subventions de la FAJE et par les communes).

Bernard Degex
Municipal
27.09.2016

26.01.2016 - COMM'une info

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Pour évoquer encore une fois les questions liées à la parution intercommunale et les annonces politiques, je me permets de résumer les décisions qui ont été prises à différents moments.

  1. Lors des discussions préalables à la création de cette parution, discussions auxquelles ont participé plusieurs membres de chaque exécutif de Blonay et de St-Légier-La Chiésaz, il avait été décidé que les partis ne pourraient pas y faire paraître des annonces ou des publicités. 
  2. Durant le début de l’année dernière déjà, des demandes sont parvenues au rédacteur pour des parutions ou des encarts, issus de formations politique de St-Légier-La Chiésaz. Ces demandes ont été refusées. 
  3. Lors des discussions de l’automne dernier et dans la vision des élections communales de cette année, la commission de rédaction a confirmé cette position. 
  4. Afin d’être aligné sur cette décision, ce point a été porté à l’ordre du jour d’une séance intermunicipale le 2 novembre 2015. Après discussions, les deux municipalités ont décidés de confirmer cette décision. 
  5. Deux nouvelles demandes sont parvenue à St-Légier-La Chiésaz, demandes qui ont été refusées. 
  6. Il est donc totalement logique que dans un esprit de cohérence avec les décisions prises, la Municipalité de Blonay ne permette pas la parution d’annonces ou les encarts de promotion de partis politiques.

Suite à cette décision, la Municipalité a choisi de proposer aux mandataires des listes déposées valalablement au Secrétariat municipal un tout-ménage avec la possibilité d’utiliser un quart de page qui serait facturé au prix coûtant de l'impression. Il est à noter que cette proposition permettait tout de même une bonne pénétration des ménages et coûtait moins cher que l’achat d’un espace dans Comm-une-info. Cette proposition a été refusée par les représentants des partis, au profit d’une simple liste avec les références des différents contacts. Ce document a été distribué le 25 janvier aux ménages blonaysans.

Sur un plan personnel, je ne peux que regretter que la collégialité, si chère à certaine personnes, n'ait été respectée dans les décisions pourtant claires qui ont été prises et confirmées début novembre.

Pour clore je l’espère définitivement ce chapitre, les différentes interventions nous démontrent bien que nous devrons revenir sur ce point et rouvrir la discussion entre nos deux communes et avec nos partenaires qui sont les deux Groupements des commerçants et artisans. Comme nous devrons de toute manière reprendre les discussions qui concerne cette parution puisque les contrats de nos mandataires arrivent à échéance à la fin de cette année, ce sera l’occasion de changer les règles s'il s'agit d'une volonté générale.

Bernard Degex
Syndic
26.01.2016

  

28.06.2016 - Ilot du Centre - Servitude

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Tout finit par arriver ! Mesdames et Messieurs, je peux vous annoncer que les servitudes qui concernent la Place du Village et ses environs ont été signés en date du lundi 20 juin dernier avec les Retraites Populaires.

Bernard Degex
Syndic
28.06.2016

  

01.03.2016 - Infrastructures sportives régionales

degex_bernard Communication au Conseil communal

Lors du dernier conseil communal M. Philippe Volet a interpellé la municipalité afin de connaître la position de celle-ci au sujet de ce rapport et plus précisément de savoir si la municipalité allait « pousser » l’un ou l’autre projet.

Ce rapport a été mandaté par la CIEHL et, pour rappel, le conseil administratif de cette entente intercommunale est composé des dix syndics de la Riviera et c’est ce conseil qui devra prendre en compte les conclusions de ce rapport. Il s’agira ensuite de se déterminer sur une participation financière de notre commune aux infrastructures sportives construites ou à construire et d’une façon plus générale de poser la question de la propriété de ces infrastructures. Notre municipalité est également d’avis que nonobstant cette étude, c’est à la CIEHL de participer à la planification de l’offre pour le sport de loisirs sur la Riviera et d’en déterminer le financement. Et est-ce que la construction des infrastructures d’importance régionale ne doit pas également être abordée dans un cadre cantonal ? A la CIEHL d’y répondre.

Toutefois si nous reprenons les conclusions de ce rapport de synthèse à la page 21, nous constatons que notre commune est déjà très bien impliquée dans le financement des infrastructures projetées, par exemple l’Espace Régional des Pléiades, le remplacement du téléski de la Châ ou la construction d’un skate-park qui figurent également dans notre plan d’investissement de ces prochaines années, sans oublier le financement du stade de la Saussaz dont la mise en service est prévue pour ce printemps.

 

Bernard Degex
Syndic
01.03.2016

  

22.03.2016 - Ecoles - Exercices d'évacuation

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à diverses réflexions, mais aussi pour répondre d’une part à des questionnements de citoyens ainsi qu’à un courrier de la DGEO, il a été mis en place des exercices d’évacuations de nos bâtiments scolaires.

Un groupe de travail sous la conduite de la direction des écoles et plus particulièrement de notre doyen M. Hunziker a procédé à la mise en place de protocoles, de formations aux enseignants et d’instructions aux élèves.

C’est ainsi que le 2 mars dernier un exercice d’évacuation du Collège de Cojonnex a été effectué, et que le 14 mars c’était au tour du Collège du Grand-Pré. Un exercice similaire avait été effectué au Collège de La Chiésaz le 31 mars 2015.

Ces deux derniers exercices, auxquels un membre du SDIS-Riviera, notre service des bâtiments et des représentants de notre exécutif ont participé, ont permis de constater d’une part que les instructions avaient bien porté leurs fruits, mais ont permis aussi de mettre en avant quelques points à perfectionner, notamment en liaison avec nos infrastructures (alarmes sonores par exemple) ou avec quelques éléments plus précis sur les lieux de rassemblement. La présence d’un collaborateur du SDIS a permis aussi d’envisager quelques pistes qui pourront améliorer la communication entre les utilisateurs des bâtiments et l’arrivée des « feux bleus » en cas d’intervention.

D’ici fin 2017, l’ensemble des bâtiments de notre établissement scolaire, y compris les accueils de jour et la bibliothèque auront participé à ce genre d’exercice.

Je remercie l’ensemble des protagonistes de ces formations et exercices, qui permettent ainsi de s’assurer que la sécurité des utilisateurs de nos bâtiments puissent être optimale.

 

Bernard Degex
Syndic
22.03.2016

  

26.04.2016 - Piliers publics

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Actuellement, la Commune de Blonay dispose de trois emplacements de piliers publics :  

• à proximité du dépôt de la voirie, à la Rue de la Gare
• aux Chevalleyres, à l'édicule public
• dans le secteur de Mottex.

La taille des deux derniers étant réduite, il arrive très régulièrement qu'il ne soit paspossible d'y afficher tous les avis officiels. Certains avis sont remplacés par une mention précisant que tel ou tel document n'est affiché qu'au pilier public principal situé vers le dépôt de la voirie.

A l'heure d'une communication plus moderne et dans un but de rationalisation, la Municipalité a décidé de limiter désormais l'affichage à un seul emplacement, au centre de la localité, les deux emplacements secondaires seront prochainement supprimés. Le pilier public central sera par ailleurs déplacé sur la Place du Village dans les prochains mois.

Afin d'améliorer encore la communication, la rubrique "Pilier public" du site Internet de la Commune de Blonay sera développée et prochainement disponible à l'adresse www.blonay.ch/pilierpublic.

 

Bernard Degex
Syndic
26.04.2016

  

27.09.2016 - Mobilité douce - Plan

DMA portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Afin de promouvoir la mobilité douce au sein de la population blonaysanne, la municipalité a mandaté le service de l’urbanisme pour développer un support en format de poche et facile d’emploi.

Cela est chose faite, l’entier des sentiers de notre commune y sont répertoriés, de même que les lignes et arrêts de bus, les parkings 2 roues, les places de jeux et les pistes cyclables.

De plus, les cheminements pour rejoindre les collèges de La Chiésaz et Clos Béguin et les terrains de foot de Praz-Dagoud y figurent également.

Une large distribution de ce doucement se fera dans les prochaines semaines.

Dominique Martin
Syndic
27.09.2016

25.10.2016 - Chalet d'alpage de La Neuve - Etat du dossier

CSC portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

La Municipalité tient à vous informer de la situation du dossier de la reconstruction du chalet d'alpage de La Neuve. La mise à l'enquête pour la reconstruction du chalet se fera au mois de novembre prochain.

Un préavis pourra ainsi être présenté à l'ordre du jour du Conseil commnal en début d'année 2017.

Christophe Schneiter
Municipal
25.10.2016

26.04.2016 - Carte des dangers naturels

martin_dominique

Communication au Conseil communal

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

J’ai une communication relative aux cartes des dangers naturels. En date du 11 juin 2015, les bureaux techniques communaux de la Riviera ont pris livraison des documents définitifs relatifs aux cartes des dangers naturels concernant nos Communes.

Cette documentation représente un élément clé de la gestion intégrée des risques naturels pour lesquels les autorités communales jouent un rôle prépondérant.

Ces cartes nous montrent que notre Commune n’est pas touchée par des dangers élevés dans les zones bâties. A notre connaissance, aucun déclassement de terrain n’est envisagé dans les zones constructibles de notre Commune. Cela dit, des dangers moyens et faibles couvrent partiellement des zones à bâtir déjà construites. Les dangers recensés sont principalement les risques d’inondations et de glissements de terrain, accessoirement chutes de pierres.

Bâtiments existants

Pour cette catégorie, les propriétaires sont responsables de leur entretien et du contrôle de leur capacité de résistance.

Influence sur les permis de construire

L’article 120 LATC s’applique immédiatement pour toute demande de permis de construire exposé à un degré de danger faible, ou moyen selon les cartes de dangers, ou tout objet dit « sensible » dans les secteurs de danger résiduel. Le maître d’ouvrage doit prouver dans son projet qu’il prendra les mesures adaptées à la situation de danger pour ne pas augmenter le risque sur les personnes et les biens. Les Communes informent le requérant et contrôlent la prise en compte de la situation de danger dans le projet. L’ECA vérifie ensuite les dispositions et délivre les autorisations spéciales.

Influence sur les plans d’affectation (PGA, PPA, PQ), PDCom

Les plans d’affectation, nouveaux ou en cours de révision, ainsi que les plans directeurs communaux et régionaux, devront désormais intégrer les données relatives aux dangers naturels.

Suite du dossier

Afin de pallier aux différents risques liés aux pluies diluviennes, une étude de correction fluviale avec les communes de Saint-Légier et de la Tour-de-Peilz a été initiée avec la collaboration du canton pour traiter du bassin versant de l’Ognonnaz, et ce, des Pléiades jusqu’au lac. Un mandat en parallèle avec nos voisins de Saint-Légier a été donné au bureau e-dric pour étudier et planifier les éventuelles mesures à mettre en place pour le solde du territoire communal.

Informations sur le site

Des explications forts détaillées se trouvent sur le site de la commune à l'adresse www.blonay.ch/dangersnaturels

Dominique Martin
Municipal
26.04.2016

Comité de pilotage de l'étude portant sur un rapprochement ou une fusion des communes de Blonay et St-Légier-La Chiésaz

DMA portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

La Municipalité vous informe que le Comité de pilotage relatif à l'étude portant sur un rapprochement ou une fusion des communes de Blonay et St-Légier-La Chiésaz a tenu sa première séance le vendredi 18 novembre 2016.

Comme indiqué dans le préavis, ce COPIL est constitué des deux syndics, de deux municipaux par commune, des présidents des conseils communaux et des deux secrétaires municipaux.

Il a décidé de s'adjoindre les services d'un secrétaire neutre en la personne de M. Pierre-André Spahn, domicilié à Montreux, par ailleurs ancien président du Conseil communal de cette commune et ancien président du Conseil intercommunal du SIGE.

Les Municipalités désigneront, d'ici au tout début de l'année 2017, les membres des différents groupes de travail.

Dominique Martin
Syndic
29.11.2016

28.06.2016 - Fondation Intercommunale pour l’Accueil des Enfants – Soutien financier

degex_bernard Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à nos contacts étroits avec l’entreprise Nestlé, cette dernière a décidé de soutenir les projets d’extension de places préscolaires de notre réseau, par un soutien spécial et ponctuel de CHF 540'000.-.

Ce montant est accordé à la Fondation, selon la demande même de Nestlé.

Suite aux négociations quant au partage de ce montant entre les deux communes et en fonction des investissements consentis pour la création du CVE de Blonay et de la crèche du Lazé qui ouvrira en août à St-Légier-La Chiésaz, les Municipalités se sont mises d’accord sur une répartition de 25% pour Blonay et de 75% pour St-Légier-La Chiésaz, soit CHF 135'000.- pour Blonay et 405'000.- pour la commune voisine. Ces montants, considérés comme « aide à la pierre », viennent contribuer à diminuer l’investissement de nos collectivités.

Nous tenons à remercier chaleureusement Nestlé pour son geste important pour nos communes.

 

Bernard Degex
Syndic
28.06.2016

  

01.03.2016 - Chalet de La Neuve / Société d'alpage de Blonay et environs

schneiter_christophe Communication au Conseil communal
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Par courrier du 31 janvier 2016, la Société d'alpage de Blonay et environs s'est adressée à la Municipalité, avec copie à différents destinataires, dont le Conseil communal, afin d'avoir des nouvelles sur le dossier de la reconstruction du chalet de La Neuve.

La Municipalité adressera une réponse directement à cette société.

En date du 18 février, nous avons enfin eu une séance avec le Service du développement territorial suite à notre demande préalable.

Le dossier a été approuvé dans son principe, des corrections sur l’intégration et l’esthétique doivent être apportées afin de pouvoir déposer le dossier pour la mise à l’enquête, ceci tout prochainement.

Christophe Schneiter
Municipal
01.03.2016

26.01.2016 - Finances / Intérêt des dettes

vuadens_aurele Communication au Conseil communal
 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

Lors de la séance du 8 décembre dernier, M. Vincent Beringhs a posé une question au sujet de la quotité de la charge d’intérêts (procès-verbal page 674).

Selon l’ASFICO, l’Autorité de Surveillance des Finances Communales, la quotité de la charge d’intérêts se calcule en divisant la charge d’intérêts nets par les revenus financiers et ce résultat multiplié par 100.

Si l’on reprend les derniers chiffres connus, c'est-à-dire les comptes 2014, nous arrivons à une quotité de 0.64 ce qui, selon l’ASFICO, correspond à une faible charge.

Voir à ce sujet les « Recommandations en matière de plafonnement des emprunts et des cautionnements » du 1er janvier 2007.

Aurèle Vuadens
Municipal
26.01.2016

22.03.2016 - Finances / Bouclement des comptes "impôts" 2015 de l'Administration cantonale des impôts (personnes morales et personnes physiques)

vuadens_aurele Communication au Conseil communal
 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,

La Municipalité a pris connaissance du bouclement précité dont il se dégage les principaux points suivants :

  • Les recettes fiscales réalisées au cours de l'année 2015 sont plus élevées de 3.34% par rapport à celles prévues dans le cadre du budget ; avec une augmentation de 1,15% (+ CHF 241'127.-) pour les impôts des personnes physiques (le budget était bien calculé). Les impôts spéciaux des étrangers, -28.02% par rapport au budget, sont similaires à l'exercice 2014 (CHF 546'317.-), elles sont toutefois en recul par rapport aux exercices précédents (CHF 853'514.- en 2011 ; CHF 742'398.- en 2012 ; CHF 830'933.- en 2013). 
  • L'impôt sur le bénéfice est en forte augmentation +125.24% à CHF 900'957.20 alors que nous avions prévu CHF 450'000.- au budget.
  • Charges : les défalcations sont nettement plus élevées que les prévisions budgétisées (+98.14%) à CHF 495'350.95 contre CHF 250'000.- au budget. Par rapport aux exercices précédents elles sont également plus élevées (CHF 354'948.- en 2012 ; CHF 289'828.- en 2013 ; CHF 222'156.- en 2014). Par contre les impôts récupérés après défalcations sont en augmentation de CHF 208'976.87. Nous avons contacté l’ACI afin d’obtenir des renseignements sur cette différence importante. Nous citons leur réponse : « La taxation 2015 d’une personne physique fait ressortir un disponible qui a été attribué sur d’anciennes créances défalquées. Pour ce faire, le logiciel de comptabilité débiteur nous oblige à rouvrir la totalité de l’acte de défaut de biens, puis d’attribuer le disponible et ensuite de défalquer le solde », fin de citation.
  • Le résultat final du compte 210, Impôts, est supérieur de CHF 654'021.65 par rapport au budget.
  • Corolaire à ce bon exercice : la valeur du point d'impôt est de 58.30 par habitant, cela signifie qu’il y a de forts risques que nous soyons écrêtés lors du calcul de la péréquation 2016.
Aurèle Vuadens
Municipal
22.03.2016

 

 

25.10.2016 - Analyse de la mobilité sur la commune

CSC portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

En réponse à l'interpellation de Mme Anne-Laure Emmenegger sur la demande de diagnostic quant à la mobilité sur la commune, et suite aux questions des Conseillers lors de la séance du Conseil communal du 27 septembre sur la sécurité routière, la Municipalité informe qu'elle a mandaté le service de l'Urbanisme et des travaux afin d'effectuer une analyse globale sur le long terme. Une liste de priorisations est en phase d'élaboration, celle-ci sera complétée par un plan afin d'avoir une vision plus claire de la situation.

Une grande partie de ces travaux sont déjà au plan des investissements.

La Municipalité viendra avec des éléments complémentaires en début d'année prochaine.

Christophe Schneiter
Municipal
25.10.2016

La Maison Picson - Présentation de M. Dario de Luca, nouvel animateur socioculturel

BDE portrait

Communication au Conseil communal

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Suite à deux procédures de mise au concours, la Municipalité a le plaisir du vous présenter le nouvel animateur socioculturel qui a rejoint l'équipe de la Maison Picson le 28 novembre 2016.

Il s'agit de M. Dario de Luca, agé de 32 ans, domicilié à Renens VD.

M. de Luca a dans ses bagages une solide expérience dans le domaine socioculturel. Il a notamment oeuvré, auprès de la Commune de Chavannes-près-Renens, comme délégué à la jeunesse et travailleur social de proximité.

Avec un taux d'activité de 80 %, il secondera M. Ramasco qui, comme nous l'avons récemment annoncé, reprendra la direction de La Maison Picson le 1er janvier prochain.

 

Bernard Degex
Municipal
29.11.2016

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.