28.04.2009 - Les Pléiades - Secteur de l'Aplayau - Entretien d'une dévestiture agricole

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

Suite à diverses interventions de voisins, de conseillers communaux , et consécutivement à l’article qui a parut dans le 24 Heures du lundi 27 avril, il apparaît utile à la Municipalité de vous communiquer les informations suivantes :

• Tout d’abord, nous rappelons que ce secteur est situé en zone agricole protégée et en zone intermédiaire de notre plan général d’affectation

• Ces zones sont de compétence cantonale, tous les travaux d’importance sont soumis à Lausanne pour autorisation et ceci quand bien même c’est la Commune qui délivre les permis de construire
Seuls les travaux de rénovation, de réfection ou d’entretien peuvent être directement autorisés.

• Dans le cas qui nous occupe, il faut bien dire qu’il est difficile de définir la frontière entre un entretien et des travaux soumis à autorisation

• Les travaux consistent à récupérer du ballast de la ligne du MOB qui réfectionne sa voie entre Lally et Les Pléiades. Ce ballast est passablement mélangé avec de la terre, ces matériaux ont été analysés par le MOB, ils sont conformes et non pollué.

Il n’y a pas de terrassement ni d’élargissement du chemin. Une couche de ballast est étalée sur le chemin existant, une fine couche de terre végétale va recouvrir le tout, puis ensemencé.

La réfection se porte sur une longueur de 250 m env. à travers le pâturage.
Ces chemins avaient été réalisés il y a une quarantaine d’années par la société immobilière Pléiades Sud.

Le propriétaire,…bien connu…, s’est renseigné auprès du service du développement territorial à Lausanne par téléphone pour savoir s’il pouvait réaliser des travaux d’entretien, on lui a répondu par l’affirmative.

La Commune a été avertie téléphoniquement des travaux en cours par l’intermédiaire de son Syndic le lundi 20 avril dernier.

Au vu du remue-ménage autour de cette affaire et après une visite sur place le mardi matin 21 avril, le dossier plan et photos ont été transmis au SDT et les travaux stoppés par la Commune.

Une séance a eu lieu ce lundi 27 avril sur place, réunissant les propriétaires, les chefs des divers services cantonaux concernés (service de l’agriculture – service des forêts, faune et nature – service du développement territorial) ainsi qu’une délégation municipale.

Une visite complète des sites a eu lieu, suite à cette séance, les services précités se détermineront sur cette affaire.

Il faut peut-être rappeler que ce domaine, composé de 157'000 m² de pâturages et 71'000 m² de forêts, a été laissé à l’abandon depuis une bonne vingtaine d’années. Le nouvel exploitant réhabilite tout ce secteur avec des moyens adaptés aux exigences actuelles d’agriculture de montagne; ceci comprend les pâturages et également l’exploitation de la forêt.

Ces travaux ne sont pas en relation avec le dossier d’enquête d’une buvette située sur le même alpage.

Le dossier d’enquête de la buvette d’alpage, qui a soulevé 22 oppositions et 1 observation, est actuellement traité par les services cantonaux dont nous attendons les conclusions comme pour tout dossier situé hors des zones à bâtir.

Pour la petite histoire, il est piquant de constater que certains voisins, égoïstes et mal pensants, qui dénoncent ces travaux, se sont également fait livrer du ballast par le MOB pour améliorer l’accès et les abords de leur petit nid à la montagne !!!

Henri Mérinat, syndic
28.04.2009

28.04.2009 - Travaux urgents en préparation au Ch. de Faussolion

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Le 13 mars dernier, un éboulement local s'est produit sous la route. L'endroit a, dans un premier temps, été sécurisé par le service de Voirie, au moyen d'une plaque de route.

Mais le contrôle du voûtage effectué par la suite montre clairement que la chute entre le collecteur et le voûtage provoque un remous et qu'avec les années, les parois se sont détériorées. Il a également été constaté que le fond du voûtage se ravine et qu'il faut le refaire en entier.

Ces travaux seront entrepris au plus vite. Le devis se monte à CHF 30'000.00 environ.

Cette facture sera comptabilisée sur le compte "Entretien des canalisations".

Patricia Siegler, municipale
28.04.2009

24.11.2009 - Service dentaire scolaire / Stérilisateur

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Comme vous le savez certainement, nous devons procéder à des contrôles dentaires chaque année. A cette intention, nous possédons un minimum de matériel chaise, instruments, etc…

Comme si la loi des séries était là pour le confirmer, le stérilisateur des écoles à lâcher et n’est pas réparable. Votre Municipalité ne pouvant se permettre de ne pas respecter les strictes mesures d’hygiène indispensables, nous avons dû faire l’acquisition d’un nouveau stérilisateur pour la somme de CHF 8’070.-, montant qui n’était pas au budget 2009.

Là aussi, la commune voisine, avertie de cette dépense passera comme nous à la caisse.

Bernard Degex
24.11.2009

24.11.2009 - Voie d’eau au sous-sol de Bahyse III

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


D’importants problèmes d’humidités sont apparus au sous-sol de Bahyse III, touchant la salle de dessin, celle des travaux manuels légers et celle des travaux manuels lourds. Cette dernière a été déplacée provisoirement dans les anciens locaux de la Police en face de l’Aula, celle de travaux manuels légers dans la 4ème salle « école enfantine » de Bahyse IV et les cours de dessin se donnent dans les classes respectives. Il semble que l’origine de la fuite se situe sur le tuyau d’arriver d’un robinet.

Il a fallu démonter tout le parquet qui avait gonflé. Les parois de séparations étant posées sur le parquet, il a fallu également démonter lesdites parois, puis assécher les sols. Des carottages ont été effectués dans le béton afin de permettre de sonder à plusieurs endroits l’humidité sous la dalle.

Il semble que nous soyons à bout touchant, mais quelques inquiétudes persistent encore car en 2 endroits il apparaît que les taux d’humidité ont de la peine à redevenir normaux. Nous continuons à observer précisément les phénomènes en question, et voulons être sûr que tout sera en ordre avant de faire reposer les parquets.

Nos assurances prendront vraisemblablement la totalité des frais engendré par cette voie d’eau.

Bernard Degex
24.11.2009

24.11.2009 - Informatique scolaire

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Suite à des travaux qui consistaient à remplacer le serveur et le système de sauvegarde des écoles, il s’est avéré que des problèmes persistants sont apparus.

Comme un effet domino, après des investigations fouillées, il s’est avéré que certains éléments du réseaux en question posaient problèmes et ralentissaient voir paralysaient l’utilisation dudit réseau.

Il a fallu prendre des mesures d’urgences et, bien que sensibilisé aux problèmes des dépenses non prévues, nous avons dû nous résoudre d’entente avec la direction des écoles à intervenir sur ce réseau et à en changer un certain nombre d’éléments. Le montant total, pièces et main d’œuvre se monte à CHF 9'723.55 et n’est pas au budget.

Ce montant sera porté dans les comptes des écoles et la commune voisine de St-Légier-La Chiésaz en supportera une partie selon la répartition d’usage.

Bernard Degex
24.11.2009

09.12.2008 - La Maison Picson / Don de Migros Vaud

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Notamment lors d’ouverture de nouvelle surface, la coopérative Migros, a pour habitude de soutenir une association, une fondation ou un mouvement local actif pour le bien de la communauté.

Lors de son inauguration le 12 novembre dernier, le Président du Conseil d’Administration de Migros Vaud M. Michel Renevey a remis un chèque de CHF 5'000.- à La Maison Picson. Comme certaines ou certains d’entre vous on pu le lire dans le journal Migros Magazine, notre Animateur responsable M. Claude Bricod et votre serviteur ont reçu ce chèque et nous avons remercié comme il se doit Migros Vaud pour son aimable geste.

Cette somme sera dédiée à une activité bien ciblée et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de son utilisation.

Bernard Degex
09.12.2008

09.12.2008 - Fondation intercommunale pour l'accueil des enfants

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


J’informe votre Conseil que dans sa séance du lundi 1er décembre dernier, le Conseil communal de St-Légier a, comme vous l’aviez fait 6 jours plus tôt, accepté le préavis sur la création de cette Fondation.

La chambre consultative de la FAJE se réunit demain et devrait nous accorder la reconnaissance de notre réseau Blonay/St-Légier-La Chiésaz.

Nous engagerons alors les démarches formelles de la création de cette Fondation.

Bernard Degex
09.12.2008

09.12.2008 - Travaux d'urgence à Bahyse I

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Il y a quelques semaines en arrière, j’avertissais votre Conseil que des travaux d’urgences avaient dû être entrepris entre la sous-station de Bahyse et les bâtiments de Bahyse I et salle de musique.

Les travaux sont terminés, les fuites réparées et les locaux heureusement à nouveau chauffés. Les factures se montent à CHF 8'748.65.

Bernard Degex
09.12.2008

09.12.2008 - Interpellation Singy - Etat du dossier

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Lors de la séance du 11 décembre 2007 de votre Conseil, M. Daniel Singy a interpellé la Municipalité sur le fonctionnement, les droits et les devoirs des commissions chargées d’étudier les préavis municipaux.

Par cette interpellation, accompagnée d’un avis de droit émanant du Service des communes et des relations institutionnelles (SECRI), le prénommé avançait de fortes présomptions portant sur le manque de transparence de la part de l’Autorité municipale. Cet avis de droit, polycopié, a été déposé sur les tables, en séance, à l’ensemble des Conseillers communaux.

Une réponse écrite à cette interpellation avait été adressée à votre Conseil en date du 18 février 2008.

Afin d'obtenir un avis juridique objectif sur cette affaire, la Municipalité a adressé, le 29 février, une requête au même SECRI, avec copie à la Préfecture du district de Riviera - Pays d'Enhaut, lui demandant de se positionner sur cet objet.

Par courrier du 18 novembre dernier, le Service des communes et des relations institutionnelles indiquait qu'en raison d'une surcharge de travail, il ne sera pas en mesure de nous répondre avant avant la fin de l'année. Néanmoins, il est précisé que l'avis de droit est en voie d'être achevé, mais que de nombreux compléments et précisions doivent y être encore apportés.

Henri Mérinat, syndic
09.12.2008

25.11.2008 - Rapprochement ASMADO - ASPMAD8

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers,


Comme vous l’avez peut-être lu ou entendu dans les journaux, un processus de rapprochement est en cours dans les associations de soins à domicile. Pour notre région, notre association qui s’appelle l’ASMADO regroupe les 10 communes de la Riviera et celles de Lavaux. Elle gère, par exemeple, les CMS.
Les communes d'Aigles et le Pays-d’Enhaut sont regroupés au sein de l’APSMAD8.

Une nouvelle association a tenter d’être créée début juillet mais a rencontré une très ferme opposition des municipales et municipaux du social de la Riviera ; la raison principale était un très fort déséquilibre des représentations au sein de cette nouvelle entité. Un des autres problèmes était lié au fait que, bien qu’au départ le projet ait été présenté comme une nouvelle entité, très rapidement les présidents et les directeurs ont parlé de fusion. Dans nos esprits, c’était légèrement différent notamment en raison des reprises des actifs et passifs.

Lors du refus d’entrer en matière de juillet, nous avons notamment évoqué le fait qu’un préavis était nécessaire. Cette position a été confirmée par les préfets qui ont rencontré les directeurs et présidents des 2 associations. Puis, une séance que je qualifierais de conciliation a eu lieu à Noville en septembre ; elle a permis de trouver des consensus.

Un groupe de travail sur les statuts a été créé et le comité de transition a été renforcé par des membres des exécutifs.

Nous nous acheminons donc à présent vers la création d’un préavis unique pour les communes du district Riviera/Pays-d’Enhaut et celui d’Aigles.
Il vous sera présenté durant le premier trimestre 2009.

Dans un numéro spécial tout-ménage de HôpINFO, M. Jean-Marie Fellay, futur Président de cette nouvelle association, a parlé sur 2 pages de fusion. Apparemment il n’a toujours pas compris la différence entre la création d’une association et une fusion, surtout aux yeux des Municipalités. L’expérience ne sert pas toujours...

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l’évolution de ce dossier

Merci pour votre attention.

Bernard Degex
25.11.2008

26.02.2008 - Chantiers communaux à la route du Village–Suite des travaux

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Prévis municipal n° 21/07, relatif à une demande de crédit de fr. 572'000.-- pour l'aménagement d'une zone de tranquillisation du trafic le long de la Route de Châtel-St-Denis et les aménagements nécessaires à l'introduction d'une zone 30 aux Chemins des Grand'Portes et des Tolettes

La poursuite des travaux liés au préavis 21/05 concernant la pose de collecteur EC/EU, ainsi que les autres services, notamment les tuyaux pour le chauffage à distance, vont reprendre le 4 mars prochain.
Leur durée est planifiée sur 9 mois, soit jusqu'à fin novembre 2008.

Les commerçants concernés directement par ces travaux ont été avisés personnellement par courrier. Un tout-ménage a également été envoyé à la population, afin de donner les détails sur les flux de circulation durant cette période.

Une demande de crédit complémentaire sera déposée devant votre conseil tout prochainement, afin d'entériner le surcoût lié aux problèmes rencontrés avec le pousse-tube et la tête de forage, comme annoncé lors des précédentes séances du Conseil communal.

Je ne manquerai pas de vous donner des informations sur le suivi de ce chantier.

 

Patricia Siegler, municipale
26.02.2008

 

26.02.2008 - Prévis municipal n° 21/07

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Prévis municipal n° 21/07, relatif à une demande de crédit de fr. 572'000.-- pour l'aménagement d'une zone de tranquillisation du trafic le long de la Route de Châtel-St-Denis et les aménagements nécessaires à l'introduction d'une zone 30 aux Chemins des Grand'Portes et des Tolettes

Lors de la séance du Conseil communal du mois de décembre 2007, votre Conseil a renvoyé le préavis précité à la Municipalité pour complément d’étude.

Ce dossier a été repris avec les mandataires concernés et un addenda impliquant certaines modifications a été rédigé afin que ce projet puisse être à nouveau soumis à votre autorité.

Cet addenda a été adressé aux membres du Conseil la semaine dernière. Cet objet figurera à l’ordre du jour de la séance du 25 mars 2008. Aussi, nous prions la Commission d’étude de bien vouloir se réunir afin qu’elle puisse prendre position émettre son rapport.

 

Sylviane Balsiger, municipale
26.02.2008

 

26.02.2008 - Nouveau site Internet communal

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

 

Nous avons le plaisir de vous informer que le nouveau site Internet communal sera présenté, en primeur, aux membres de votre Conseil à l'occasion de la séance du 1er avril prochain.

Le site actuel, mis en service en 2000, est basé sur une technologie statique de l'époque. Actuellement, la mise à jour des informations ne peut être effectuée que par deux collaborateurs du Greffe municipal qui disposent d'une licence du logiciel permettant de créer, modifier ou mettre les nombreuses pages d'information en ligne.

Afin d'optimiser la maintenance de ce média, toujours plus consulté par les internautes de Blonay et d'ailleurs, La Municipalité a décidé de créer un nouveau site basé sur une technologie dynamique, simple, ne nécessitant pas de logiciel particulier, ni de connaissances trop avancées.

La saisie des informations pourra donc être décentralisée au niveau des services se trouvant directement confrontés aux demandes de nos partenaires et habitants. Ceci permettra une réaction encore plus efficace et plus proche des citoyens, tout en conservant une unité puisque la politique de publication restera de la compétence du secrétaire municipal chargé d'appliquer les directives municipales d'une part et la Loi sur l'information d'autre part.

 

Henri Mérinat, syndic
26.02.2008

 

26.02.2008 - Centre villageois au lieu-dit "Les Oches"

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


Par lettre du 5 février 2008, Les Retraites Populaires ont annoncé à la Municipalité que la mise en exploitation du Centre villageois et Maison de Commune sera échelonnée en deux étapes, à savoir :

Etape 1 : mi-novembre 2008
- Bâtiment C2 (12 logements - Restaurant - Poste - Banque)
- Bâtiment D (Migros Vaud - Parking)
- Aménagements extérieurs 1ère étape (zone commerciale / Bâtiments C2)

Etape 2 : mi-février 2009
- Bâtiment C1 (27 logements)
- Bâtiment C3 (15 logements)
- Bâtiment B (Maison de Commune)
- Aménagements extérieurs 2e étape (zone Maison de Commune)

Les objets portés à l'ordre du jour de la séance de ce soir vont permettre d'aménager le pourtour de cette infrastructure.

 

Henri Mérinat, syndic
26.02.2008

 

26.08.2008 - La Commune de Blonay favorise la formation professionnelle

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


La Commune de Blonay favorise la formation professionnelle et elle le prouve.

Deux nouveaux apprentis ont débuté leur formation professionnelle de base au sein de nos services. Il s’agit de Mlle Natacha Jaton, dans le nouveau métier d’Agente d’exploitation et de Patrick Huber dans une formation commerciale avec maturité intégrée.

Le 1er septembre 2008, après avoir décroché son diplôme en voie commerciale au Gymnase de Burier, M. Elliott Chiaradia démarrera un stage en entreprise auprès de notre administration, en vue de l’obtention d’une Maturité professionnelle commerciale (MPC).

Avec les deux apprentis du service des forêts et les deux apprenties de commerce actuellement en 2e e 3e année, le nombre de personnes en formation s’élève à 7 jeunes. A une époque où de nombreux adolescents ne trouvent pas de place pour une formation de base, la Municipalité tient à mettre son infrastructure et l’encadrement de son personnel au service la relève et de l’économie vaudoise.

 

 

 

Henri Mérinat, syndic
26.08.2008

 

26.08.2008 - Musée Chaplin - Cautionnement

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

Par courrier du 5 août 2008, la Municipalité de Corsier-sur-Vevey a confirmé aux exécutifs concernés, à savoir Blonay, La Tour-de-Peilz, Montreux, St-Légier-La Chiésaz, Vevey et Veytaux, que la vente du Manoir de Ban s'étant effectuée directement de la Fondation du Musée Charlie Chaplin à la société Domaine du Manoir de Ban SA, en mains d'investisseurs luxembourgeois, à la seule fin d'y ouvrir à un musée à la mémoire de Charlie Chaplin, la garantie de couverture d'un éventuel déficit de CHF 1'000'000.- en cas de vente par les quatre communes du cercle de Cosier, et l'éventuelle participation au bénéfice ne sont pas applicables.

Dès lors les communes sont déliées de l'engagement financier auquel elles étaient soumises, soit CHF 136'813.-, en ce qui concerne la Commune de Blonay (préavis municipal n° 17/04, décision du Conseil communal du 25 janvier 2005).

 

Michel Vincent
26.08.2008

 

26.08.2008 - Personnel communal - Bienvenue à nos nouvelles collaboratrices

Communication de la Municipalité
au Conseil communal


La Municipalité souhaite officiellement la bienvenue à Mme Anne-Rose Bally, nouvelle gardienne de la déchetterie (50%) qui a débuté son activité le 16 avril 2008. Mme Bally succède à M. Gérald Guérite, lequel a fait valoir ses droits à la retraite à la fin du mois de mars. Mme Bally, domiciliée à Romanel-sur-Lausanne, a été sélectionnée après une procédure de mise au concours qui a enregistré 75 postulants.

Notre autorité a également le plaisir de saluer Mme Carine Neyroud, nouvelle collaboratrice (40%) auprès du Bureau technique qui a débuté son activité, en qualité de dessinatrice le 1er juin 2008. Mme Neyroud, domiciliée au Mont-Pèlerin, a été engagée au terme d’une procédure de mise au concours lancée suite au départ à la retraite de M. Gérald Guérite, qui occupait également une fonction auprès de notre service technique.
Avant de nous rejoindre, Mme Neyroud, titulaire d’un CFC de dessinatrice-géomètre, exerçait auparavant auprès du Bureau technique intercommunal du cercle de Corsier. Elle est donc parfaitement au fait des aspects légaux et organisationnels liés à sa nouvelle fonction.

 

 

Henri Mérinat, syndic
26.08.2008

 

27.05.2008 - Swisscom - Extension VDSL

Communication de la Municipalité au Conseil communal

 
Swisscom - Extension VDSL 
 

Suite aux demandes répétées de nombreux citoyens sur l'extension VDSL du réseau Swisscom en vue de permettre la réception de la prestation Bluewin.tv pour le plus grand nombre, le Greffe municipal, a questionné Swisscom afin de connaître leurs intentions.

Par courrier du 25 mars 2008, l'ancienne régie fédérale apporte les réponses suivantes :

Dans notre secteur, le déploiement d'un réseau VDSL n'est pas à l'ordre du jour dans la planification actuelle de Swisscom.
Comprenant toutefois très bien les besoins de la population en service haut débit élargis, un modèle de participation financière est proposé.

Selon les premières études, les coûts additionnels du projet pour une extension élargie de l'infrastructure de base existante de notre commune devrait se chiffrer à environ CHF 1'520'000.00.

Souhaitant faire une proposition constructive et encourageante, Swisscom est disposée à participer aux coûts du projet à raison de CHF 300.00 par ménage, la commune ayant alors à prendre en charge une partie des coûts du projet, à hauteur d'environ CHF 878'000.00 pour la pose de 16 armoires de distribution.

Dans ce cas, le taux de couverture serait approximativement de 84 % à 750 m de rayon autour d'une armoire et de 92% à 1500 m.

Les 2 variantes proposées par Swisscom sont :

Variante 1
En cas de pose de 7 armoires de distribution, la couverture serait plus basse et la participation communale s'élèverait à environ CHF 180'000.00.

Variante 2
En cas de pose de 3 armoires de distribution, la couverture serait minimale et la participation communale serait nulle.

Compte tenu de la politique financière de notre commune, ainsi que celle s'étant appliquée, en son temps, envers les exploitants des réseaux câblés, notre autorité décide de ne pas investir de fonds dans une opération de ce type. Aussi, elle préavise pour la variante 2.

 
 

Patricia Siegler
27.05.2008

 

27.05.2008 - Ouverture exceptionnelle des parkings provisoires de "La Bosse" et du Stand de tir

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

Ouverture exceptionnelle des parkings provisoires de "la Bosse" et du Stand de tir

Vous le savez, notre village bouge et se développe. Actuellement, des importants chantiers transforment en profondeur le centre de la commune. De tels travaux engendrent inévitablement certaines gênes, principalement pour les riverains, la circulation et le stationnement.

Dès lors, afin de réduire, tout du moins partiellement, cet impact, la Municipalité a décidé d’ouvrir, à titre exceptionnel, les parkings provisoires de « la Bosse », ainsi que du Stand de tir, jusqu’au dimanche 31 août 2008. A cette échéance, la Municipalité appréciera la situation et jugera de l’utilité ou non de proroger cette disposition.

Notre Autorité tient cependant à préciser qu’il s’agit d’une mesure temporaire et que ces parkings reprendront leur fonction originelle, à savoir celle de parc de dégagement lors de manifestations d’envergure. De plus, en cas de fortes précipitations, ces zones de stationnement seront fermées.

Henri Mérinat
27.05.2008

27.05.2008 - Chaufferie à bois de Tercier

 

Communication de la Municipalité
au Conseil communal

 
Chaufferie à bois de Tercier 
 

Dans le cadre de la construction de la chaufferie à bois, il est apparu, en cours de chantier que nous devrions faire face à un dépassement du budget de l'ordre de 15 %.

Les raisons de ce surcoût sont de deux ordres :

 
 
  • Dépassement d'environ CHF 100'000.00 sur les travaux de terrassement et de béton armé du sous-sol en raison de l'augmentation de capacité du silo de stockage des copeaux selon la demande du Groupe E

  • Dépassement d'environ CHF 220'000.00 justifié par :
    - les hausses légales sur les prix 2006 (matières premières et main d'oeuvre)
    - les modifications techniques sur la plateforme élévatrice
    - les exigences complémentaires anti-feu de l'ECA en rapport avec toutes les parties boisées (charpente, couvert, plafonds)

Si ces augmentations étaient connues de notre autorité au début de cette année, c'est en raison des difficultés de santé de notre architecte que la situation n'a pu être validée que récemment.

Malgré un programme imposé tendu, les installations seront opérationnelles comme prévu pour permettre au Groupe E de distribuer l'énergie au début septembre, les extérieurs étant prêts pour les Fêtes de Blonay.

Un crédit d'apurement sera déposé pour le complément sitôt la situation finale fixée.

Nous avons aujourd'hui la garantie d'octroi d'une subvention de CHF 200'000.00 de la part du SEVEN pour cet objet.

 
 

Henri Mérinat
27.05.2008

 

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.